Onglets principaux

Santé

Cameroun : 58 décès à cause du choléra

A en croire le rapport de situation N°40 sur la gestion de l’épidémie du choléra, 58 décès ont été enregistrés au 02 janvier à cause du choléra au pays d’Arthur Zang.
632 vues
01/05/2019 - 11:40
lucien embom
Journaliste

Au janvier 2019, le Ministère de la Santé (MINSANTE) a dressé le bilan de la lutte contre l’épidémie du choléra au Cameroun. 58 décès ont été enregistrés (40 au Nord, 17 à l’Extrême-Nord et 01 au Centre). On dénombre 993 cas suspects (279 à l’Extrême-Nord, 663 au Nord, 72 au Centre et 07 au Littoral). Il y a 77 cas confirmés (66 au Nord, 03 à l’Extrême-Nord, 04 au Littoral et 04 au Centre). 4 régions sur 10 sont affectées par la maladie.

Le Ministre de la Santé, André Mama Fouda a déclaré l’épidémie de choléra le 14 juillet 2018. Le MINSANTE coordonne la riposte contre le choléra avec l’appui de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et des autres partenaires. Au niveau central, l’OMS a remis des boites à images et des affiches pour la sensibilisation des populations, ainsi que 3 Kits de prise en charge des cas de choléra à la Délégation Régionale du Nord.

Pour prendre la mesure de l’épidémie sur le terrain, le Ministre de la Santé et le Secrétaire d’Etat à la Santé Publique chargé de la lutte contre les Epidémies et les Pandémies, Alim Hayatou, accompagnés du Gouverneur de la Région du Centre, du Représentant ai de l’OMS, du Directeur de la Lutte contre la Maladie, les Epidémies et les Pandémies, Dr Alain Etoundi et des partenaires ont le 24 juillet 2018, visité quatre formations sanitaires de Yaoundé,

 A l’issue des visites, la qualité de la réponse à l’épidémie a été relevée dans les formations sanitaires. On a relevé la nécessité de renforcer les aspects de coordination, de surveillance, de prise en charge, de sensibilisation, de mobilisation sociale, d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement pour stopper l’épidémie.  En supplément des appuis déjà fournis, l’OMS a déployé du matériel dans la région du Nord.

Étiquettes: