Onglets principaux

Media et Tic

Médias : le D.G de la CNPS fait convoquer le directeur de publication d’un journal devant le Conseil National de la Communication

Noel Alain Olivier Mekulu, Directeur Général de la CNPS a traduit Chantal Roger Tuileu, directeur de publication du journal « La Tribune de l’Est Economie » devant le Conseil National de la Communication (CNC), pour atteinte à sa dignité et à son intégrité morale.
4,595 vues
08/17/2017 - 12:13
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

L’affaire a défrayé la chronique à travers les réseaux sociaux ces dernières semaines. L’affaire des salaires extravagants des directeurs généraux, puisqu’il s’agit d’elle, n’en finit pas d’aller de rebondissement à rebondissement. Dernier fait marquant en date : la convocation par le CNC, du directeur de publication du journal « La Tribune de l’Est Economie » qui a remis l’affaire au gout du jour. Chantal Roger Tuileu est appelé « à la barre » le mardi 22 aout 2017 à 12 heures devant l’organe en charge de la régulation de la communication au Cameroun. Le mis en cause devra répondre des accusations d’atteinte à la dignité et à l’intégrité du directeur Général de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS).

En effet, le 02 aout 2017, le Directeur Général, Noel Alain Mekulu Mvondo a saisi le CNC pour se plaindre du contenu des articles 619 et 620 parus les 24 et 31 juillet 2017 dans le journal « la Tribune de l’Est Economie ». Lesdits articles contiennent selon lui, « une somme d’accusations non fondées portant atteinte à sa dignité et à son intégrité morale ». Mais de quelles accusations s’agit-il ?

En fait, dans les articles de presse querellés, le journal affirme que le D.G de la CNPS bénéficie d’un traitement salarial mensuel de 23 millions 475 mille FCFA. Alors même que la loi fixe le salaire des directeurs généraux à 500.000 FCFA. Mais, selon l’hebdomadaire de Chantal Roger Tuile, le D.G de la CNPS touche comme salaire brut mensuel, la somme de 3 millions 750 mille francs CFA. Une somme à laquelle s’ajouterait, toujours selon le journal, toute une série d’avantages et de primes en tout genre.

« La Tribune de l’Est Economie » cite pêle-mêle la somme de 200 000 francs affectés aux factures d’eau, 400 000 à l’électricité, 400 000 à la rubrique « téléphone-Internet-Câble », 900 000 au carburant. L’indemnité de logement s’élèverait à 1 125 000 FCFA et les frais de souveraineté à la coquette somme de 16 700 000 francs CFA. A cela s’ajouterait la somme de 3 millions 500 milles pour l’assurance santé, la gestion de l’hôtel particulier 7 millions deux cent mille, du domicile environ 3 millions, les frais d’ameublement et d’équipement du domicile du DG, 40 millions, deux véhicules 100 millions, et la prime d’installation de 8 millions de francs CFA.

Après avoir servi un démenti et un rappel à l’ordre à l’endroit du directeur de publication, et en l’absence d’article correctif, le Directeur Général de la CNPS s’en est donc remis au CNC pour laver son image. Chantal Roger Tuileu y est attendu le 22 aout 2017 pour « faire valoir oralement ou transmettre par écrit au conseil, les arguments de (sa) défense ».

Étiquettes: