Onglets principaux

Education

Cameroun : L’Etat vise un enseignement de qualité

 Selon le Document de Stratégie du Secteur de l’Education et de la Formation 2013-2020, le gouvernement veut parvenir à un enseignement universel de qualité.
525 vues
07/29/2019 - 12:20
lucien embom
Journaliste

Cet objectif épouse l’esprit de la Stratégie Nationale de Croissance et d'Emploi. Celle-ci entend fournir au système productif, un capital humain capable de satisfaire les besoins en termes de croissance économique. L’Etat du Cameroun veut améliorer la gestion du secteur de l’éducation en mettant l’accent sur la décentralisation. Il s'agit de maintenir les mécanismes de règlementation actuels, jusqu’à ce que de nouveaux mécanismes soient développés suite à l’instauration de l’éducation de base.

Les pouvoirs publics veulent atteindre leurs objectifs grâce à la délégation de compétences aux autorités locales. Il est question de renforcer des capacités de planification du secteur, améliorer la gestion des ressources humaines, augmenter la transparence en termes de gestion des ressources et créer les conditions d’enseignement favorisant une gestion de carrière efficace. Les autorités entendent élargir l’éducation de base afin qu’elle inclut le premier cycle de l’enseignement secondaire.

Des efforts sont déployés pour augmenter le taux d'inscription préscolaire de 40 % dans tout le pays. Les disparités de toutes natures dans l’enseignement primaire et secondaire doivent être réduites. Des actions sont menées dans le but de diversifier et accroître les possibilités de formation professionnelle. L’alphabétisation chez les enfants et les adultes doit recevoir un coup d’accélérateur. Le gouvernement camerounais s’attèle à établir des normes nationales de construction et d’infrastructures.

La qualité de l'apprentissage dans les cycles primaire et secondaire doit être améliorée au moyen d'interventions telles que la réforme des programmes scolaires, la distribution de matériels pédagogiques destinés à l’enseignement et à l’apprentissage, et les programmes d’alphabétisation.  Les experts estiment qu’il faut adapter la formation et l’enseignement à l'environnement socioéconomique, pour parvenir à constituer une base qualifiée de ressources humaines en soutien aux efforts d'industrialisation du Cameroun.

 

Étiquettes: