Onglets principaux

Economie

Cameroun : Vers une baisse du prix de l’eau et de l'électricité

Selon nos sources, les consommateurs d’eau et d’électricité payeront moins cher à partir du mois de février 2019.  
635 vues
01/21/2019 - 12:08
lucien embom
Journaliste

La chute des tarifs est liée à une exonération du paiement de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) décidée dans la loi de finance 2019. A en croire le Ministère des Finances (MINFI), cette décision fait passer les tranches exonérées du simple au double. Pour ce qui est du précieux liquide, la consommation prise en compte qui était de 10 m3 est passée à 20 m3. En ce qui concerne l’électricité, la tranche de 110 à 220 KWH.

La baisse du prix de l’eau et d’électricité est une bonne chose pour les consommateurs.  Elle contribuera à l’amélioration de conditions de vie. Beaucoup de ménages pourront ainsi avoir accès à l’eau et à l’électricité. D’où l’augmentation considérable des branchements. 67% de Camerounais ne sont pas connectés au réseau d’adduction d’eau potable. Ces derniers sont exposés à tous risques de santé et aux fluctuations des prix.

La connexion au réseau ne garantit pas toujours la disponibilité de l’eau potable dans les foyers. A Yaoundé, 10.000 m3 d’eau étaient disponibles pour les populations en 2011 sur un besoin total estimé à 250.000 m3 d’eau par jour. La vétusté des équipements engendre des pertes d’eau en qualité et en quantité. La centralisation de la production et de la distribution de l’eau paralyse les activités dans le secteur.

Selon les statistiques de la Banque Mondiale datant de 2016, le taux d’accès à l’électricité était de 92% en ville et 21,27% en campagne. La capacité installée au Cameroun, à fin 2017, était évaluée à 1.360 mégawatts (MW) dont 998 MW pour Eneo et 362 MW pour les producteurs privés indépendants. D’après les données du Ministère de l’Eau et de l’Energie (MINEE), la capacité installée est passée à 1.442 MW en 2018.

Air Max 90 VT QS

Étiquettes: