Onglets principaux

Economie

Cameroun : 55 milliards FCFA au profit des filières viande et poisson

Cette enveloppe de la Banque Africaine de Développement (BAD), va permettre de booster la production nationale de viande et de poisson.
763 vues
09/17/2018 - 14:47
lucien embom
Journaliste

La décision a été approuvée le 12 septembre 2018. Réuni en conseil d’administration, le groupe de la Banque Africaine de Développement s’est engagé à accorder un appui au gouvernement camerounais d’une valeur de 84 millions d’euros. Ce qui équivaut à près de 55 milliards FCFA. Ce financement est destiné à la modernisation des systèmes de production du poisson et de la viande bovine et porcine au Cameroun.

Le projet devra élever les normes et la compétitivité dans les filières clés de l’élevage. Les réformes toucheront la génétique, l’abattage, la transformation, la conservation, le transport et l’alimentation dans la filière viande. Pour ce qui est du poisson, le stockage, la transformation, l’élevage et la conservation prendront une nouvelle dimension. Les éleveurs et les coopératives sont les principaux bénéficiaires du projet.

Les commerçants, les pisciculteurs, les transformateurs, les producteurs et les marchands d’intrants pourront également en tirer profit. 350 diplômés du supérieur seront formés comme chefs d’entreprises. Le Littoral et le Centre ont été choisis pour les activités liées à la production. Le Nord-Ouest est la plaque tournante de la production. Les autres régions du Cameroun participeront à leur manière au projet de modernisation des filières viande et poisson.

Le coût total du projet est de 99,27 millions d’euros soit 65,133 milliards FCFA.  55,1 milliards seront décaissés par la BAD et environ 10 milliards par la partie camerounaise. L’élevage au Cameroun souffre du faible accès au marché international, de la dégradation des écosystèmes pastoraux et de la menace des épizooties. Le Cameroun dépense chaque année plus de 100 milliards FCFA pour importer du poisson.

Étiquettes: