Onglets principaux

Actualités

Cameroun : La famille de Noutchogouin en détresse

La famille de Jean Samuel Noutchogouin est en détresse après la mort de son leader, survenue hier vendredi 11 janvier 2019 à Paris en France.
176 vues
01/12/2019 - 12:37
lucien embom
Journaliste

Le milliardaire camerounais Noutchogouin a été emporté par une maladie. Jean Samuel Noutchogouin figure parmi les pionniers de l’industrie locale. Cet opérateur économique de renom appartient à la classe de Victor Fotso, Joseph Kadji Defosso, Samuel Kouam et Fadil Abdoulaye Hassoumi. Le businessman de la région de l’Ouest a fait fortune dans l’exportation des biens de consommation courante et l’agro-industrie.

Noutchogouin a fondé plusieurs entreprises opérant sur le territoire national. On peut citer la Société des Provenderies du Cameroun (SPC), ICRAFON et la Banque Atlantique. Le richissime et effacé homme d’affaire a l’exclusivité de la distribution du rasoir Bic et le stylo à bille de la même marque au Cameroun. Jean Samuel Noutchogouin est concessionnaire des marques Toyota, Peugeot et Suzuki à travers son actionnariat chez CFAO TECHNOLOGIES.

En 2015, Le magazine Forbes l’a classé au cinquième rang des grandes fortunes du Cameroun.  Ses actifs ont été évalués à 315 millions de dollars. Jean Samuel Noutchogouin est originaire de Bandjoun, une localité qui l’a vu naître. Dans le livre autobiographique commandé en 2015 intitulé : « A la mesure de mes pas », on apprend que l'orphelin a développé ses talents de négoce au petit marché de Bandjoun où sa maman l’envoyait chaque matin.

Au fil des marchandages et des spéculations, le petit Noutchogouin a découvert sa vocation et a quitté « l’école du Blanc ». Des proches soutiennent que le fondateur de la Banque Atlantique a passé quelques mois sur les bancs.  Jean Samuel Noutchogouin a quitté cette vie à l’âge de 84 ans. Il était polygame et père de nombreux enfants qu’il a poussés dans les études. Sa disparition brutale laisse un grand vide dans le monde des affaires.

Étiquettes: