Onglets principaux

Actualités

Cameroun : Décès de Martin Belinga Eboutou, proche du Président Biya

L’ancien Directeur du Cabinet Civil de la Présidence de la République est décédé ce mercredi 8 mai 2019, dans un hôpital de Genève en Suisse, où il suivait des soins
324 vues
05/09/2019 - 17:33
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

La nouvelle s’est propagée ce mercredi sur les réseaux sociaux. A la mi-journée, un communiqué de la Présidence de la République est venu confirmer le décès de l’ancien Directeur du Cabinet Civil de la Présidence de la République. A 79 ans, Martin Belinga Eboutou s’éteint après avoir longtemps servi la République, aux côtés du Président Paul Biya, dont il était jusqu’à l’année dernière, le « bras droit ».  

Depuis son éviction du Gouvernement le 02 mars 2018, ce diplomate de carrière séjournait dans un hôpital de Genève où il suivait des soins. Début avril, un document attribué à l’actuel Directeur du Cabinet Civil, Samuel Mvondo Ayolo, instruisait à la représentation diplomatique du Cameroun en Suisse, de s’assurer de la prise en charge intégrale des frais médicaux du dignitaire camerounais.

La dernière apparition de ce natif de Zoétélé, dans la région du Sud, remonte à la campagne électorale de la présidentielle d’octobre 2018 ; sous la bannière du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC, au pouvoir).  

L’opinion publique l’a souvent perçu comme l’homme qui chuchotait à l’oreille de Paul Biya. Proche collaborateur parmi les plus proches, Martin Belinga Eboutou a occupé durant dix années le poste très convoité de DCC (2009 – 2018). Camarade de classe de Paul Biya au Petit Séminaire d’Edéa et d’Akono, ce proche du Chef de l’Etat avait la réputation de faciliter l’accès au Président, et, pourquoi pas, de permettre d’obtenir des postes çà et là.

 Auparavant, il a notamment été directeur du protocole d'État à la Présidence de la République de 1989 à 1997, et Directeur du cabinet civil de septembre 1996 à décembre 1997, avant de rempiler en 2009.

Diplomate de par sa formation, il était titulaire d’une licence en droit canon, et d’un doctorat en droit et diplômé de la section diplomatique de l’ENA, à Paris. Après avoir travaillé au sein des ambassades du Cameroun à Brazzaville, et à Paris, il reviendra à Yaoundé en 1996, pour occuper le poste de DCC une première fois.

En 1997, Martin Belinga Eboutou est nommé représentant permanent du Cameroun auprès des Nations Unies, à New-York. C’est à ce titre que le diplomate présidera une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU, en Octobre 2002. Avant de revenir, en 2010, servir celui dont il a été le compagnon de route durant ses études au séminaires, mais aussi toute sa vie professionnelle.

 

Étiquettes: