Onglets principaux

Education

Cameroun- Ngoulemakong : Des meilleures conditions de travail à l'école maternelle de Melen

Cette école bénéficie désormais d'un nouveau cadre de travail. Un bâtiment flambant neuf construit par l'Association SOS Enfants d'abord qui a été rétrocédé à l'État du Cameroun le 10 Octobre 2019 au-cours d'une cérémonie présidée par le sous-préfet de l'arrondissement de Ngoulemakong.  
1,558 vues
10/15/2019 - 13:00
Christian-ESSIMI
Christian ESSIMI
Rédacteur web
Cameroun- Ngoulemakong : Des meilleures conditions de travail à l'école maternelle de Melen

Rien ne sera plus comme avant à l'école maternelle de Melen située à vingt-cinq kilomètres de Ngoulemakong dans la région du Sud. Jusqu'ici, cette école créée en 2004 était sans abri. Elle manquait de tout. Ce qui rendait l'activité pédagogique dans cette école déplorable et extrêmement difficile. Une situation de la honte qui a suscité une vive réaction de la part des membres de l'Association SOS Enfants d'abord qui, en octroyant à cette école un bâtiment, rempli à travers cette action l'une des nombreuses missions de son cahier de charge qui inclut l'éducation, les équipements publics divers, la santé, la nutrition. Pour Annie Laure MBOGNE NZONWANG, présidente de cette association, « on a voulu donner la chance à ces enfants pour qu'ils puissent aller à l'école et c'est le leitmotiv de notre association ».

En six mois cette plateforme humanitaire a changé considérablement la physionomie de cette école. Elle y a érigé un bâtiment sur une superficie de soixante mètres carrés, contenant une salle de classe et un bureau pour la direction. Dans l'optique d'améliorer les conditions de travail des enseignants et des élèves, les membres de cette association ont procédé par la même occasion à la remise du matériel didactique et des fournitures scolaires à la directrice et à tous les élèves. Heureux d'évoluer désormais dans un cadre plus moderne et adapté aux exigences de l'enseignement, les bénéficiaires ont tout naturellement témoigné leur gratitude à l'endroit des donateurs : « Je suis très enthousiaste par ce geste qui vient du fond du cœur de l'association SOS enfants d’abord c’est une motivation supplémentaire pour nous et nous croyons que nous n'avons plus d'excuses pour ne pas travailler ». A précisé la directrice de l'école maternelle de Melen.

Se joignant à la joie des bénéficiaires directs, les populations et élites de Melen ont élevé des prières demandant au très haut de multiplier les avoirs de la bienfaitrice, pour qu'elle fasse davantage pour le total épanouissement des enfants de cette localité. Les membres de SOS enfants d'abord ont d'ailleurs pris l'engagement de poursuivre ces actions sociales et humanitaires pour sortir l'arrondissement de Ngoulemakong de l’ignorance.

 

En un an de fonctionnement sur le territoire camerounais, l'association SOS enfants d'abord a fait le bonheur de plus de mille enfants dans l'arrondissement de Ngoulemakong. Ses faits d'armes sont la construction de deux points d'eau potable dans les écoles primaires de Bitsogmam et de Nkol Mbong Kama, l’attribution des fournitures scolaires et des bourses d'excellence aux enfants des écoles primaires de Kombi Il, Mbamba, Bitsogmam, Nkol Mbong Kama, la distribution de deux cent cinquante gourdes d’eau dans ces écoles, la distribution des vêtements et jouets aux enfants. Les membres de l'association disent ne pas vouloir s'arrêter en si bon chemin.

Consty ZANG à Ebolowa.

 

Étiquettes: