Onglets principaux

Economie

Cameroun- Grands Projets : Le barrage de Mekim attend sa réception définitive

  L’annonce est du Ministre Camerounais de l’Eau et de l’Energie, qui fait savoir que le Barrage de Mekim sera définitivement réceptionné en Janvier 2020. Cela même après sept bonnes années d’incertitudes.  
850 vues
07/29/2019 - 13:41
Christian-ESSIMI
Christian ESSIMI
Rédacteur web
Cameroun- Grands Projets : Le barrage de Mekim attend sa réception définitive

Ils sont nombreux dans le pays, à ne plus croire à ses déclarations qui viennent de la part d’un gouvernement, qui a longtemps perdu son honneur autour des grands chantiers qu’il mène depuis de longues années. Pourtant, l’annonce faite par le ministre de L’Eau et de l’Energie, relativement à la réception définitive pour le 15 Janvier 2020 du Barrage de Mekim, dans le Sud Cameroun, ne manque pas d’intérêt. Mais le prix à payer pour les populations locales aura été bien long au point de dissiper l’enthousiasme et l’engouement qui auraient pu accompagner cette annonce. Hélas, beaucoup en sont arrivées au scepticisme, résolues à ne plus croire aux annonces pompeuses, maintes fois formulées, mais jamais suivies des actes concrets. Pourquoi penser alors que cette fois-ci pourrait bien être la bonne ? voilà la grande question que se pose la majorité.

Sur le terrain, tout semble prêt à en croire tous les officielles. Les derniers réglages auraient été faits, les premiers rodages réussis et maintenant l’infrastructure construite sur le fleuve Dja n’attendrait plus que sa réception définitive. Dans ce cas, pourquoi repousser jusqu’en 2020, la date de sa réception définitive, dans un contexte où 62% de la population selon les estimations de la Banque Mondiale, manque encore d’énergie ?  Le pays manque toujours de moyens de production modernes. La puissance installée est actuellement estimée à 1 400 MW, pour une demande globale de plus de 2 000 MW, aujourd'hui compensée par des importations, toujours coûteuses et incertaines.

Il faudrait par ailleurs noter que le Barrage de Mekim, à l’instar de tous les autres dans le pays aura connu d’énormes retards dans sa phase de matérialisation. La China National Electric Engineering Corporation, l’entreprise qui a réalisé le Barrage de Mekim, aurait dû procéder à sa mise en service en juillet 2018 après un premier report. Il faudra finalement attendre Janvier 2019 pour que cette démarche soit rendue possible, cela même, à cause des défaillances observées pendant la phase des tests. Notamment, les inondations dans les villages environnants, des ponts noyés par des eaux du barrage entre autres. En visite de travail pour la mise sous tension du Barrage, Gaston ELOUNDOU ESSOMBA, Ministre de l’Eau et de l’Energie déclarait la chose suivante : « Cette mise sous tension vient renforcer la sécurité de l'approvisionnement et la qualité de l'énergie électrique dans les villes et localités avoisinantes de ladite centrale »

 D’un coût estimé à 25 Milliards de FCFA, le Barrage de Mekim une fois terminé, devra alimenter les localités de Bengbis, Meyommessi, Djoum, Mintom, Oveng, Nvagan Endom entre autres. Il comprend en plus du barrage, une usine de pied d’une puissance installée de 15 mw et de ses structures associées, une ligne d’énergie de 110 kv sur 33,1 km le long de Mekim.

 

Étiquettes: