Onglets principaux

Economie

Cameroun- Economie : Grogne des ouvriers sur l’axe en chantier Soa-Esse-Awae

Lancé depuis bientôt quatre années, l’axe Soa-Esse-Awae en construction accuse du retard. A l’origine, des impayés de salaires des ouvriers dus à l’incapacité de l’Etat à tenir à ses engagements contractuels vis-à-vis des entreprises.
355 vues
10/09/2019 - 16:05
Christian-ESSIMI
Christian ESSIMI
Rédacteur web
Cameroun- Economie : Grogne des ouvriers sur l’axe en chantier Soa-Esse-Awae

Engins à l’arrêt, chantier vide et ouvriers absents. Voilà le visage que présente le site de la route en construction Soa- Esse- Awae, en ce mois d’Octobre 2019. Les quelques personnes visibles sur les lieux, y sont au prétexte de la visite du Ministre des Travaux Publics. Emmanuel NGANOU DJOUMESSI y est allé pour faire le point sur l’exécution des travaux sur cet axe en construction qui piétinent depuis son lancement il y a près de quatre années. A ce jour, seulement 14 km de route ont effectivement été construits, sur les 72 km que compte cet axe.

Une lenteur certes pas isolée dans l’exécution de cette commande publique, mais qui tiendrait à plusieurs raisons, les mêmes d’ailleurs qui ont généralement conduit les autres chantiers du pays à l’arrêt : Le manque de liquidité de la part de l’Etat, qui n’arrive pas toujours à faire face à ses engagements contractuels.

Dans le cas d’espèce, l’entreprise Nigériane Atidolf en charge des travaux de construction de la route Soa- Esse- Awae, réclamerait plusieurs mois d’impayés au Gouvernement de la République. Une requête de cette entreprise qui ne date pas d’aujourd’hui.

En effet, en 2017 déjà, le 16 du mois de Novembre, au cours d’une visite du Ministre des Travaux Publics, Atidolf posait déjà le problème en ces termes : « Nous ne sommes pas payés. Depuis un bon bout de temps, nous continuons de travailler. Pour le moment, l’entreprise a pris ses responsabilités de continuer à travailler en attendant le payement de ces décomptes (6 mois) mais le gouvernement nous a rassuré que nous allons être payés d’ici peu. »

Jusqu’ici, rien dans ce sens ne sera fait. Conséquence les ouvriers et le personnel se trouveront obliger de rentrer en grève comme c’est le cas en ce moment, où ils réclament cinq mois d’impayés de salaire à leur employeur.

Côté population, c’est le grand désarroi. Tout le monde crie à l’arnaque, mais personne pour éclairer véritablement la lanterne de ces braves hommes et femmes, sur la situation réelle de ce chantier. Les doigts accusateurs restent pointés sur l’entreprise Atidolf dont ils demandent le remplacement, comme si au fond quelque chose allait changer.

Il convient cependant de relever que L’axe Soa-Esse-Awae long de 72 km, a été sélectionné pour être exécuté dans le cadre du programme de réalisation des routes prévues dans le plan d’urgence triennal arrêté par le gouvernement en décembre 2015. Les travaux de construction devraient être exécutés sur une durée de 24 mois pour un montant qui s’élève à 36 milliards de FCFA.

 

 

Étiquettes: