Onglets principaux

Culture & Art

Cameroun- Culture : Charlotte DIPANDA nommée Ambassadrice de l’UNICEF

L’artiste musicienne, a été nommée le 12 Juin 2019, par l’UNICEF, Ambassadrice de bonne volonté afin d’accompagner cette institution onusienne dans son combat pour une enfance joyeuse.    
1,069 vues
06/13/2019 - 11:45
Christian-ESSIMI
Christian ESSIMI
Rédacteur web
Cameroun- Culture : Charlotte DIPANDA nommée Ambassadrice de l’UNICEF

Elle n’a pas hésité un seul instant à marquer son accord, Mercredi 12 Juin 2019, pour cette nouvelle mission qui lui a été confiée par le Fonds des Nations-unies pour l’Enfance (UNICEF). Malgré son emploi de temps très souvent chargé, Charlotte DIPANDA se dit prête à accompagner l’UNICEF au Cameroun, dans sa noble cause pour le respect des droits de l’Enfant, en tant qu’Ambassadrice de bonne volonté de cette instance onusienne. Une fonction qu’elle embrasse avec enthousiasme, tel qu’il a été donné de lire sur son compte Facebook, quelques heures seulement après sa nomination : « c’est avec beaucoup d’émotion et de joie que j’ai l’honneur et le plaisir d’annoncer avoir été nommée aujourd’hui Ambassadrice de l’UNICEF au Cameroun. L’enfant, une juste Cause, un juste Combat. » Juste combat donc, mais qui ne se fera pas aux dépens de sa carrière, puisque la diva a dit vouloir harmoniser son calendrier à celui de l’UNICEF dans les semaines à venir.

Artiste musicienne à la voix suave, aux mélodies envoutantes, Charlotte DIPANDA a su conquérir les cœurs de nombreux camerounais. Sa musique aujourd’hui n’a pas de frontière, ni d’âge, encore moins une époque. Elle fusionne les cultures, féconde la curiosité, pour donner sens à un vécu très souvent plongé dans le désespoir. Sa musique distille de la douceur dans un monde perdu dans les violences multiformes. Elle redonne vie aux cœurs meurtris par les travers d’un quotidien en perte de solidarité. Telles sont les valeurs que charlotte DIPANDA entend désormais véhiculer aux côtés de l’UNICEF, pour semer dans la vie parfois trouble des enfants, l’espoir d’un mieux-être demain. Elle rejoint ainsi sur ce chemin, son compatriote Samuel ETO’O, ou encore le duo Togolais, TOOFAN entre autres.

Sa mission pour autant ne sera pas aisée, dans un pays où plus de 40% de la population vit sous le seuil de la pauvreté. Ce qui occasionne pour les enfants les problèmes de malnutrition, de maladies diverses, et parfois d’insuffisance à l’éducation. Bien à côté de cela, il y a la question du droit à la santé qui reste à résoudre. Au Cameroun 11% des nouveau-nés présentent une insuffisance pondérale modérée et/ou grave, selon un rapport de l’ONG internationale HUMANIUM, Fondée le 20 Novembre 2008 à Genève. A cette liste s’ajoutent également, les phénomènes de mutilations génitales, des mariages précoces, du droit à l’identité entre autres qui tuent l’enfance au Cameroun.

Aventure nouvelle, pour cette grande dame de la musique Camerounaise, qui compte à son actif quatre albums. Un jour dans ma vie, sorti en 2018, précédé de Massa, dévoilé au public en 2015. Bien avant, il y a eu Dube L’Am produit en 2012 et Mispa sorti en 2008. Née le 18 juillet 1985 à Yaoundé, Charlotte DIPANDA, commencera par faire ses preuves en 2001, au travers d’un album enregistré avec Jeannot HENS. Aujourd’hui, portée au sommet de son art, elle vient de s’associer au label du camerounais PIT BACARDI pour la continuation de sa belle envolée.

 Lire aussi :

 

 https://237cameroun.online/fr/nouveaut%C3%A9/charlotte-dipanda-un-jour-dans-ma-vie

https://237cameroun.online/fr/culture-art/est-cameroun-%E2%80%93-pourquoi-sa-musique-peine-t-elle-d%C3%A9sormais-%C3%A0-faire-entendre-sa-voix

 

 

 

 

jordans for sale discount

Étiquettes: