Onglets principaux

Sports

Cameroun- Can 2019 : Les Lions Indomptables sont dos au mur

  Les Lions Indomptables sont dos mur. Obligés de battre le Nigeria pour rester dans la compétition, ils portent désormais sur leurs larges épaules, les espoirs de tout un peuple. Le destin d’une nation qui chante déjà à l’unisson l’hymne de la victoire.
949 vues
07/05/2019 - 14:20
Christian-ESSIMI
Christian ESSIMI
Rédacteur web
Cameroun- Can 2019 : Les Lions Indomptables sont dos au mur

Ils sont très attendus, pour cette sortie des huitièmes de finale, Samedi 06 Juillet 2019. Les Lions Indomptables du Cameroun savent pertinemment qu’ils n’ont pas droit à l’erreur.  Sur leurs larges épaules en effet, l’espoir d’un peuple. Le destin de toute une nation qui chante déjà à l’unisson, l’hymne sans fin de la victoire.

Pourtant la situation ne s’annonce pas aussi simple que beaucoup en ont l’air. En face du Cameroun, le Nigeria. Autre poids du football Africain, contre qui, les confrontations ont le plus souvent dépassé le seul enjeu sportif, pour prendre parfois les couleurs politiques. L’histoire de leurs rencontres lors des différentes phases de la Can renseigne que :  Cameroun et Nigeria se sont déjà opposés six fois au cours des phases finales de la Can, 1984, 1988, 1996, 1998, 2000, 2004. Les statistiques de ces rencontres donnent avantage au Cameroun avec 03 victoires contre 02 pour le Nigeria, et un match nul. Voici du reste les dates précises et lieux  de rencontres des deux équipes au cours des différentes Can.
Cameroun 3-1 Nigeria, le 18.03.1984 à Abidjan (Côte D’ivoire)

Cameroun 1-1 Nigeria, le 17.03.1988 à Rabat (Maroc)

Cameroun 1-0 Nigeria, le 27.03.1988 à Casablanca (Maroc)

Cameroun 1-2 Nigeria, le 25.01.1992 à Dakar (Sénégal)

Nigeria 2-2 Cameroun, (3-4 tirs aux buts),  le 13.02.2000 à Lagos    (Nigeria)

Nigeria 2-1 Cameroun le 08.02.2004 à Monastir (Tunisie)

La rencontre de Samedi 06 juillet 2019 au Stade Alexandria en Egypte, sera donc la septième du genre pour les deux pays lors d’une phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations.

A Yaoundé comme dans les autres villes du pays, l’ambiance est à l’attente. Chacun des supporters des Lions Indomptables regarde serein l’horizon, sans pour autant se soucier des performances insatisfaisantes d’une sélection Camerounaise qui a passé le premier tour dans la douleur. C’est le cas de Muriel SOUMBOU, supporter des Lions Indomptables vivant à Ntui, dans le département du Mbam et Kim, Région du Centre Cameroun, qui pense que « les Lions vont rougir. Il s‘agit d’une équipe qui fonctionne comme un moteur diesel. Elle se découvre au fur et à mesure que la compétition avance. Donc aucune crainte à se faire on va gagner ».

A sa suite, certains sont allés jusqu’à se frotter au jeu des pronostics. Cas Pratique, Isabelle BEYEM qui, pour sa part sait que « les Camerounais vont gagner le Nigeria par un score de deux buts contre zéro ». Alphonse MANI quant à lui, un autre supporter des Lions, connait déjà jusqu’à l’identité du buteur du jour. « Le Nigeria est notre femme. On va juste leur donner deux buts, pour ne pas trop les humilier, car nous sommes voisins. Et les deux buts seront du capitaine CHOPPO MOTING » explique-t-il.

Depuis le début de cette compétition, le capitaine des Lions Indomptables, crédité pourtant par un grand nombre de ses compatriotes d’une belle prestation jusque-là, n’a toujours pas encore réussi à trouver le chemin des buts. Le 06 Juillet prochain, il sera donc cette fois jugé sur la seule base de son efficacité devant les buts.

Côté tanière des Lions Indomptables, pas de mauvaises nouvelles enregistrées de façon officielle, sauf bien sûr, cette révélation faite par les confrères du site d’informations dédié au football, Camfoot, qui rapporte dans ses colonnes que « l’arrivée tardive des Lions jeudi aux petites heures du matin à Alexandria, la ville où ils livreront leur match des huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations contre le Nigéria n’avait rien de fortuit. Un autre mouvement de protestation a eu lieu dans la tanière. » Une affaire qui n’a pas fait grand bruit dans la presse, puisque les Lions ont normalement repris les entrainements.

Pour ce qui de la tactique, aucun grand changement n’a été annoncé jusqu’ici, tout laisse croire que le coach Clarence SEEDORF, ne procédera pas à de grands réajustements dans son équipe. Beaucoup s’attendent à voir en effet jouer, la même équipe que celle du premier match qui, à leurs yeux semble la plus performante.

A quelques heures de la rencontre Cameroun – Nigeria comptant pour les huitièmes de finale de cette 32e édition de la Can Total Egypte 2019, le cœur tout entier de Yaoundé bat désormais à Alexandrie.

 

Étiquettes: