Onglets principaux

Sports

CAMEROUN-Nécrologie : Quand Ghislaine BEBOM déclare forfait !

La célèbre chroniqueuse sportive et ancienne Lionne Indomptable Ghislaine BEBOM s’est éteinte le 09 Juin dernier. Son décès qui survient à quelques heures du premier match des Lionnes Indomptables dans le cadre du mondial féminin 2019 laisse ses amis et collaborateurs sans voix.
601 vues
06/10/2019 - 16:09
Rolande-AGONG
Rolande AGONG
Rédactrice web
CAMEROUN-Nécrologie : Quand Ghislaine BEBOM déclare forfait !

Elle assurait il y a quelques temps encore, d’une prestation remarquable des lionnes indomptables en coupe du monde 2019 et était convaincue de ce que Gaëlle ENGANAMOUIT, la buteuse camerounaise, ne jouerait pas les figurantes à cette compétition. Le choc est donc général lorsque la nouvelle de son décès se propage le dimanche 09 juin 2019, alors que les cœurs battent au rythme du premier match des lionnes indomptables prévu le 10 juin 2019. Autre fake news certainement pensent plusieurs. Mais aucun démenti ne vient soulager ceux qui des années durant ont travaillé avec elle ou se sont abreuvés à la source de son expertise pointilleuse et de ses prévisions très souvent justes.

Au fil des heures, la triste nouvelle s’est confirmée et c’est très vite le branle-bas. Collègues et collaborateurs disent leur choc et l’horreur de la nouvelle : « Peut-on se réveiller dans ce pays et ne pas tomber sur un drame ? C’est encore quoi ça ? Ghislaine BEBOM tu vas où ? C’est quoi cette mauvaise blague ? Hein coach ? Quand même ! Et quel timing ! »  Lira-t-on sur la page Facebook officielle du journaliste sportif Martin Camus MIMB. Le conducteur d’antenne de Michael DOPPAS présentateur de l’émission Vitrine Sonore sur la radio Soleil FM annonçait Ghislaine BEBOM en posture d’invité de l’émission du 09 juin 2019, pour un décryptage avant-match de la rencontre Cameroun-Canada du 10 juin 2019. Le présentateur confie à Cameroun Online : « Vous discutez avec une personne vendredi, elle vous donne son ok pour prendre part à votre émission dimanche et au moment où vous vous apprêtez à l’appeler le jour fixé, vous apprenez qu’elle est décédée. C’est un vrai choc. Ghislaine était une sœur, une amie, une confidente. Même quand j’ai eu des démêlés avec la justice, elle était à mes côtés, m’apportant son soutien multiforme. C’est un choc. Surtout qu’elle ne m’avait pas prévenu de ce qu’elle se sentait toujours mal après sa première intervention chirurgicale et qu’elle en subirait une deuxième … C’est insoutenable !»

Ghislaine BEBOM en plus d’avoir inscrit son nom au nombre des meilleurs analystes sportifs du pays a, pour plusieurs observateurs, réussi à démontrer l’apport majeur de la gent féminine dans un univers dominé par les hommes. Récompensée sur le plan national comme international, elle savait allier charme et perspicacité sur les différentes tribunes où elle était invitée à lire le football et même tout simplement le sport camerounais. Le Dr Délise BAKEHE, Cadre à la Direction du Stade Omnisports de Yaoundé, Consultante en Droit du Sport confie à Cameroun Online : « C’est tellement douloureux pour nous les femmes du sport. Je n’ai pas de mots. C’est la fatalité et on a du mal à l’accepter ». On lira également ces mots sur le compte Facebook donné pour appartenir au Ministre Camerounais des Sports et de l’Education physique, Le Pr Narcisse MOUELLE KOMBI : « J'ai eu à apprécier son énergie, son dynamisme, et son dévouement, lors des récents jeux FENASCO A au Lycée Leclerc, dont elle était la coordinatrice technique. Durant ses passages sur les plateaux de télévision également, sa pugnacité, sa verve, et sa passion visible pour le football suscitaient en moi une vive admiration pour cette dame dont la passion pour le sport et le patriotisme étaient remarquables ».

Ghislaine BEBOM est donc partie trop tôt. Son timing, ses pairs le jugent mauvais. Certains s’inquiètent dores et déjà de l’impact d’une telle nouvelle sur le moral des porte-étendard du drapeau du Cameroun en France pour ce mondial féminin 2019.  C’est là un décès aux allures de forfait déclaré donc, d’une Ghislaine BEBOM qui n’était qu’aux aurores d’un parcours que plusieurs prédisaient déjà victorieux, glorieux.

 

 

 

Lire aussi :

http://www.football237.com/hollande-ghislaine-bebom-sur-le-toit-du-monde/

Étiquettes: