Contact

143, rue 1695 Ngousso Hopital général, Face EIforce. BP 14674, Yaoundé, Cameroun

disponible 24/ 7.

L’actuel Président de sous-section RDPC à Bangoua Centre-Sud 1 a réussi une parfaite intégration au milieu de divers peuples camerounais, ce qui lui a valu le nom de mendiant de la paix. A travers son parcours et ses œuvres, Félix NJANDJA a su s’ériger en soutien indubitable au Président de la République et aux citoyens camerounais.

Que dire d’un homme habile, déterminé et visionnaire, qui n’a qu’un seul objectif, semer sans relâche les graines de paix, allant de la terre de ses ancêtres jusqu’aux confins de la république ? En militant pour le Rassemblement Démocratique Des Peuples Camerounais (RDPC), Félix NJANDJA originaire de BANGOUA dans le département du Ndé, s’est aussi positionné comme l’un des bras droits de Son Excellence Paul BIYA. Son adhésion à son parti politique date de plusieurs décennies.

Parcours politique de Felix NJANDJA

Tout commence dans les années 80 lorsqu’il est encore étudiant et militant de l’OJRDPC. Il voyage ensuite en Angleterre pour des études supérieures en traduction – interprétariat. Revenu au Cameroun en 1989, affecté à Maroua, puis à Mfou, il obtient sa carte du parti, sous l’égide de NDI Engelbert.

 A l’aube du multipartisme en 1990 le bienheureux fils BANGOUA met son armure et son bouclier au service du RDPC. Comme tout visionnaire, Felix NJANDJA avait bien évidemment vu au-delà des innombrables offres de ses confrères d’autres partis. « Le RDPC est un parti flexible, qui rassemble et qui prône la démocratie. Je suis resté militant de ce parti malgré les offres importantes des autres partis de l’opposition », déclare-t-il.

Des cadres du parti dans le Ndé, impressionnés par sa vision de développement lui suggèrent de faire un retour aux sources. C’est ainsi qu’il anime le parti à Bangoua. Le parcours est glorieux et prestigieux depuis son adhésion, et continu de porter des fruits louables. En effet, au cours de l’élection présidentielle d’Octobre 2018, il s’investit pleinement dans le groupement Bangoua en assurant entre autres le transport des électeurs vers les bureaux de vote. La réussite de cette échéance électorale est phénoménale avec un pourcentage de 98 % en faveur du RDPC. Pour arroser cette victoire, des pagnes et des gadgets sont offerts à plusieurs militants. Son dévouement n’est pas seulement envers le parti qu’il prône, mais aussi à l’endroit de ses frère et sœurs qu’il aime.

Felix NJANDJA l’élite au chevet des populations

Soucieux d’une éducation de qualité et dans un cadre plus adapté, Félix NJANDJA a entreprit le chantier de construction d’un bloc de deux salles de classe à Bangoua. Il a coutume d’octroyer des bourses scolaires annuelles aux élèves de son village. Au-delà de cette localité, plus précisément dans la Mefou-et-Afamba, il a fondé la Wise Bilingual institute  (WBI). Il aime à dire que c’est une œuvre social car il n’attend pas de retour sur investissement. Peut-être est-il important de rappeler que chaque année, l’institut prévoit une enveloppe de 15 millions FCFA pour le salaire des enseignants. Les frais de scolarité ne couvrant qu’une partie de ces salaires. Que ce soit dans la Mefou-et-Afamba,  Dans le Ndé ou dans l’Océan Félix DJANDJA porte désormais le nom « mendiant de la paix »

Son adhésion au RDPC et ses œuvres caritatives ont pour but de promouvoir la paix, le vivre ensemble, le développement culturel et économique du Cameroun, en passant désormais par Bangoua.  Ne dit-on pas souvent que la bonne charité commence par soi-même ?

Share: