Disposition prise par le ministère de la Santé publique et rappelée par Manaouda Malachie le 11 novembre

 

Tous les voyageurs arrivant aux Cameroun par voie aérienne seront soumis à un test de Covid-19 même si ce dernier a été effectué au départ, a indiqué mercredi soir le ministre de la Santé publique (Minsanté) sur la télévision publique nationale.

Cette mesure vise à limiter la propagation du Coronavirus au Cameroun près de neuf mois après l’apparition du premier cas officiel dans le pays; et surtout à prévenir les cas de falsification des résultats des tests au départ de certains pays, a expliqué Manaouda Malachie.

En France pour illustration, en fin de semaine dernière, un réseau de trafic de faux certificats de tests négatifs a été démantelé à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

Depuis la notification d’un premier cas officiel de Covid-19 au Cameroun le 06 mars, les pays recense globalement à ce jour 22 548 cas de contamination, parmi lesquels 21 644 cas de rémission (guérison), 471 cas actifs et 433 décès. Le nombre de personnes hospitalisées s’élève à 31, dont 4 sous oxygène, a précisé le Minsanté.

Cet article Face à la falsification des tests de coronavirus, le Cameroun a décidé de tester tout entrant aux aéroports est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar