Le couple OKIGBO avait trois enfants. Cette nuit, le père de FAMILLE, le médecin OKIGBO, décide de mettre un terme aux jours de sa femme avant de se tuer à son tour, une balle dans la tête. Mme OKIGBO était, infirmière et le deux étaient originaires du Nigeria.

Cette tragédie vient  une fois de plus gonfler le chiffre de ces hommes issus de la diaspora africaine aux USA qui au cours de cette décennie ont ôté la vie à leur épouse dans de circonstances on ne peut plus troublantes. Quels sont les motifs d’un tel acte ?

Nous y reviendron

Message de Christophe Takam avant son crime : « Si quelqu’un vous joue ici, faites-le payer ici et maintenant »

Le flux rss de camer.be

Share:

Florelle Sateu

editor