Primary tabs

Actualités

Cameroun : Un mort dans une attaque à Bangourain

Selon nos sources, une horde de sécessionnistes anglophones s’est attaquée ce dimanche 22 décembre 2018 à la localité de Bangourain.
374 vues
12/24/2018 - 12:55
lucien embom
Journaliste

Depuis que les séparatistes anglophones ont pris les armes contre Yaoundé, c’est la première fois qu’ils s’attaquent à une localité située dans la partie francophone du Cameroun. Le bilan provisoire de l’assaut de Bangourain, fait état d’une personne tuée et plusieurs autres enlevées ou blessées. Des sources sécuritaires affirment que trente maisons ont incendiées par les terroristes sécessionnistes.

Selon les témoignages, une nuée d’hommes armés a débarqué hier dimanche à Bangourain. Au cours de leur descente, les séparatistes anglophones ont tenté de s’attaquer aux édifices publics. Mais la résistance farouche des vigiles les a empêchés de réaliser leur projet diabolique. Animés par une folie meurtrière, les terroristes se sont rabattus sur les populations. Signalons que Bangourain se trouve dans la région de l’Ouest Cameroun.

Après l’attaque de Bangourain, le gouverneur de l’Ouest a convoqué rapidement une réunion de crise.  Fonka Awa Augustine s’est employé à réconforter les populations affectées par les exactions des terroristes. Pour éviter le remake, les mesures de sécurité ont été renforcées sur toute l’étendue de la région de l’Ouest. Depuis que l’attaque a été perpétrée, la psychose s’est installée dans le cœur des habitants.

Dans une déclaration faite à Anadolu, le porte-parole de l’Armée Camerounaise accorde la paternité de l’assaut de Bangourain aux sécessionnistes. D’après le Colonel Didier Badjeck, les sécessionnistes anglophones ont annoncé à travers leurs canaux de propagande, une série d’offensives contre les autres régions du Cameroun. Leurs opérations sont censées débuter le 22 décembre et s’étendre jusqu’à la fin de la période festive.

 

 

 

nike free run 5.0 sale