Le prix moyen du Kwh d’électricité en Côte d’Ivoire est de 69,5 Fcfa, a indiqué mardi le ministre ivoirien du Pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables, Abdourahmane Cissé, face au Patronat, dans le cadre de la campagne pour la présidentielle du 31 octobre 2020.« Le prix moyen du Kwh en Côte d’Ivoire est de 69,5 Fcfa et lorsqu’on le compare à certains pays de la sous-région ; au Maroc, on est à 72 Fcfa le Kwh, au Ghana 76 Fcfa le Kwh, au Sénégal, au Bénin et au Togo, on est au-delà de 100 Fcfa le Kwh », a dit M. Abdourahmane Cissé.

Sûrement, admettra-t-il, « il y a des efforts à faire ». Toutefois, la vision de M. Alassane Ouattara, candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, pouvoir) dans le secteur de l’énergie, est l’amélioration de la qualité de l’énergie fournie.  

« En 2010, nous avions un temps moyen de coupure d’électricité qui était d’environ 56 heures par an et nous sommes passés à moins de 18 heures aujourd’hui », a-t-il souligné, ajoutant que « l’objectif de l’Etat, c’est de passer en 2025 à moins de 10h en moyenne » par an.   

Aujourd’hui, le ministère travaille sur « l’équilibre financier du secteur de l’énergie », car « c’est quand c’est mis en mal qu’on pense faire des augmentations », a-t-il fait savoir, relevant que « le secteur est excédentaire, il est positif ». 

Le secteur de l’énergie en Côte d’Ivoire enregistre des rendements qui sont passés de « 71% en 2010 à plus de 80% aujourd’hui », ce qui montre qu’il y a moins de pertes, a fait remarquer le ministre du Pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables.

« Si le secteur garde un équilibre financier, on n’a pas besoin de faire des augmentations », a-t-il insisté, rappelant que fin 2018, M. Ouattara a lancé le programme social du gouvernement qui a permis de baisser de 20% le prix du Kwh pour les ménages abonnés au tarif social de 5 ampères.

« Nous sommes dans une logique de travailler à faire bénéficier aux populations et éventuellement un jour aux entreprises », a-t-il assuré, soutenant que « des efforts positifs sont faits en matière d’amélioration de l’équilibre financier ».

Concernant la facture d’électricité, jugée souvent salée par le secteur privé, il a répondu que ce n’est pas uniquement dû au prix du Kwh, mais c’est le prix du Kwh multiplié par la consommation, tout en exhortant les opérateurs à utiliser rationnellement l’énergie électrique.   

« Nous travaillons à l’optimisation de la quantité d’énergie consommée par les ménages et par les industriels », a laissé entendre M. Cissé, qui a annoncé que le ministère vient de lancer une campagne sur la maîtrise de l’énergie, qui est en cours.

Le ministre ivoirien du Pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables, Abdourahmane Cissé, a évoqué des audits énergétiques pour réduire la quantité d’énergie utilisée avec les mêmes besoins, un processus actuellement expliqué au secteur privé.  

Cet article Electricité: le prix moyen du Kwh en Côte d’Ivoire estimé à 69,5 Fcfa (Ministre) est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar