La famille et les voisins soutiennent la thèse de l’assassinat du prénommé Pascal.

Un drame au quartier Boko II de Douala ce 18 janvier. Le corps sans vie d’un homme a été retrouvé au fond d’un puits non loin de chez lui par un enfant qui allait faire la corvée d’eau.

« C’est le matin quand un enfant part puiser de l’eau qu’il constate qu’il y a des pieds dans le puits. Il appelle le voisinage », raconte la chef de quartier Julienne Ngando Edimo sur la chaîne Canal 2. Avant, la chef de quartier relate : « les voisins sont venus me réveiller en me disant qu’il y a un corps dans le puits. Je me suis rendue et puis ils ont dit qu’ils ont suivi un cri dans la nuit. Quelqu’un a crié “venez me sauver”. Mais quand ils sont sortis, ils n’ont vu personne. Ils ont fouillé partout, ils n’ont vu personne ».  Ce qui fait dire au voisinage qu’il s’agit d’un meurtre et non d’un accident.

Thèse défendue par un proche parent de la victime pour qui les premières observations de la dépouille, le ventre est déjà sec et des signes d’agression sur le visage. A cela, il faut ajouter l’état de la chambre qui a manifestement été cambriolée.

La brigade de gendarmerie du quartier Nylon s’est saisie de l’affaire et le corps de la victime a été transporté dans une morgue.

Cet article Douala : un corps retrouvé dans un puits au quartier Boko II est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar