Contact

143, rue 1695 Ngousso Hopital général, Face EIforce. BP 14674, Yaoundé, Cameroun

disponible 24/ 7.

Les pluies diluviennes qui s’abattent sur la capitale économique du Cameroun perturbent régulièrement le bon fonctionnement des activités, et plonge à chaque fois la population dans des supplices.

Des grandes pertes matérielles sont de plus en plus causées par les fortes pluies qui s’abattent sur la ville de Douala, la capitale économique du Cameroun.  Aucun habitant de ladite ville ne jette des fleurs au récentes pluies du 31 Mai 2021, qui ont engendrées d’importants dommages dans divers quartiers.

« Les téléphones du centre de traitement de l’alerte du Groupement des sapeurs-pompiers ont sans cesse crépité. Au pas de course, ils sortent, toute sirène hurlante, pour des interventions à divers endroits » pour aider la population à échapper au pis, affirme une source crédible.

 Au quartier Bonanjo dans l’arrondissement de Douala 1er, une grue, installée dans un chantier a basculé sous le coup du vent, renversant une antenne fixée au-dessus de l’immeuble de la Société générale Cameroun, l’ex-SGBC (Société générale de banques au Cameroun)… Non loin, à environ deux kilomètres, un grand arbre s’est renversé au quartier Koumassi, coupant la route entre le Lycée français Dominique Savio et la Société Camwater.

Ailleurs, au quartier Bonamoussadi, au lieudit carrefour Maçon dans l’arrondissement de Douala 5eme, un autre arbre est tombé sur la chaussée et coupé aussi la route.

A certains endroits, les grandes pluies ont provoqué des coupures d’électricité, plongeant plusieurs entreprises dans le noir. Au moment de boucler cet article, le bilan provisoire fait par les sapeurs-pompiers ne mentionne aucune perte en vie humaine. Douala est pour l’heure, la ville la plus menacé par les pluies torrentielles.

Share: