L’information a été relayée aux premières heures du 2 Octobre 2020, par le président des États-Unis

« Ce soir, la Première dame et moi-même avons été testés positifs au Covid-19. Nous allons entamer notre quarantaine et le processus de rétablissement immédiatement! », a tweeté Donald Trump, le président Américain. Cette annonce est un véritable coup de tonnerre à un mois de l’élection présidentielle où il briguera peut-être un autre mandat de quatre ans face au démocrate Joe Biden.

Selon le médecin de la Maison Blanche, le président de la première puissance mondiale devrait continuer à exercer ses fonctions normalement et restera à la Maison Blanche pendant sa « convalescence ». «Le président et la Première dame vont tous les deux bien à cette heure», a précisé le Dr Sean Conley dans un bref courrier rendu public par l’exécutif américain.

Agée de 74 ans, le président républicain a longtemps minimisé la menace de ce virus qui a fait plus de 207 000 morts aux États-Unis. Le 1 octobre, soit quelques heures avant son tweet, il déclaré que «La fin de la pandémie est en vue». Le locataire de la maison blanche est très critiqué pour sa gestion de l’épidémie, de la part de ses adversaires mais aussi de scientifiques et de certains élus de son propre camp. Il est accusé d’avoir manqué de compassion face aux ravages provoqués par ce virus et d’avoir envoyé des signaux contradictoires.

Peu après le tweet du président annonçant le résultat de son test, la Maison Blanche a annoncé l’annulation d’un déplacement en Floride prévu vendredi pour un meeting de campagne à l’approche de l’élection du 3 novembre. Elle a cependant maintenu une conférence téléphonique sur le Covid-19 centrée sur « le soutien aux personnes âgées vulnérables ».

Donald Trump aurait été contaminé par Hope Hicks, sa proche conseillère. Elle avait été testé positive bien avant lui.

Share: