La PDG des laboratoires Carimo n’a pas apprécié les commentaires malveillants au sujet de sa dernière affiche publicitaire, laquelle apologisait la dépigmentation de la peau.

« L’incompréhension le plus souvent ne vient pas d’un manque d’intelligence mais d’un manque de sens » a déclaré la Boss LADY Carine Mongué  le 18 Octobre 2020 sur son compte Instagram. En effet, la PDG des laboratoires Carimo estime que ses pourfendeurs n’ont pas bien compris le message véhiculé par son affiche publicitaire. Dans une autre publication Instagram qui tente de clarifier les choses, Il est écrit: « L’audace d’être soi. Dans un univers aussi concurrentiel que celui des cosmétiques, elle a décidé de relever le défis. Vous l’avez vu grandir, certains l’aiment et d’autres la détestent. Mais il est indéniable qu’aujourd’hui c’est elle l’impératrice. Elle a réussi à mettre la concurrence à ses pieds et à briller parmi les géants ! C’est à vous de faire le choix! Utiliser les produits CARIMO et METTEZ-LES A VOS PIEDS ; ou inclinez-vous devant les audacieux ».

En effet, sur cette affiche, la vénération de la peau blanche artificielle saute à l’œil. La femme de peau blanche (Carine Mongoué en personne) est assise sur un trône, des hommes et des femmes de teint ébène, sont tous prosternés pour supplier ‘’l’impératrice’’.  Un visuel qui a incité la colère de ses fans, ainsi que des personnalités publiques qui luttent contre la dépigmentation de la peau.  

« C’est du gros n’importe quoi !!! C’est bien de t’assumer et de faire le marketing pour tes produits, après tout c’est du business. Mais de là à dire et expliquer publiquement et sans vergogne que la dépigmentation, surtout faite avec vos produits met tous les hommes à vos pieds, c’est du gros n’importe quoi !!! Au lieu de faire votre marketing doucement vous vous permettez de dévaloriser l’éducation donnée par des mamans africaines comme vous, qui malgré les péripéties de la vie enseignent à leurs enfants d’entretenir leur peau, pas la dépigmentation… Bref !!! Du gros n’importe quoi. », a commenté une présumée adepte des produits Carimo.

La musicienne Kareyce Fotso et la femme d’affaires Carine Andela, ont elle aussi été choquées par cette publicité discriminatoire, qui pour elle prône encore la domination du blanc sur le noir.  Pour terminer, d’aucuns ont appelé au boycott des produits Carimo en invitant le gouvernement à “stopper le blanchiment de la peau”.

Lire aussi: CAMEROUN : CARIMO PRONE LA DEIFICATION DU BLANCHIMENT DE LA PEAU

Carine Mongoue, est une jeune dame partie de rien, qui a réussi à bâtir son empire et à collecter son premier milliard de FCFA avant l’âge de 30 ans. Ceci a été possible grâce à ses produits cosmétiques. S’il arrivait que les laboratoires Carimo connaissent un sérieux boycott, la femme d’affaires restera toujours debout. Pour ceux qui l’ignorent, la boss lady opère dans le secteur de l’immobilier et est actuellement en studio pour la sortie de son premier single.

Share: