Un message trompeur circule sur la toile et laisse croire à l’opinion  que le Premier ministre Joseph Dion Ngute a décidé d’un confinement général au courant de ce mois.

 Faux, le gouvernement n’a pas annoncé de confinement le 18 mars 2021. Des internautes sans foi ni loi  distillent ce  message fallacieux qui sème la panique dans une catégorie de familles et lieux de service.

En effet, à l’approche du 18 mars 2021, date à laquelle le pays se souviendra des mesures de restriction prises il y a exactement un an (18 mars 2020) pour éviter la propagation du Covid-19, ces internautes véreux se servent des messages d’alors, pour laisser présager le retour en vigueur de toutes les précédentes mesures. La technique consiste à supprimer l’année 2020 de leur message pour faire croire qu’il s’agit du 18 mars prochain.

A bien d’endroits, cela suscite la confusion. En témoigne la plainte d’un gérant d’hôtel de la place qui déplore la panique des clients ayant fait des réservations réservations de la salle de fête. « Quand d’aucuns ne tardent à verser les sommes dues pour la location de la salle, d’autres demandent s’il est possible de décommander en attendant la pandémie passe », regrette-t-il.

La rumeur actuelle découle sans doute  de la résurgence de la pandémie. Le ministre de la Santé publique indique que la pandémie regagne du terrain à grande vitesse. Si bien que le taux d’occupation des lits dans les hôpitaux est passé de 0,5 à 5%. Le gouvernement invite les populations à respecter les mesures barrières, mais n’a aucunement décréter un quelconque confinement le 18 mars 2021.

Cet article Covid-19 : faux, pas de confinement annoncé le 18 mars 2021 au Cameroun est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar