Les épisodes de protestations contre un troisième mandat du président Candidat, Alassane OUATTARA sont loin d’être terminées. Cette matinée du 28 octobre 2020, la ville de Daoukrou a servi de cadre à de vives altercations entre les jeunes de la ville de même nom qui protestent contre un troisième mandat du président Ivoirien, et le contengent de l’opposition de ” barrissement”. Au cours de ce bras de fer, ces ressortissants de la ville de Daoukrou, ont mis à feu plusieurs véhicules, ils ont par ailleurs saccagé les bureaux de vote de la commission électorale indépendante ( CEI).

Depuis plus d’une semaine, les Sentiers nord et sud de la ville de Daoukrou sont obstrués des troncs d’arbres et autres branchages par les jeunes des villages voisins en guise de contestation au troisième mandat d’Alassane OUATTARA.

Outre la ville de Daoukrou, plusieurs autres villes Ivoiriennes vibrent aux rythmes des protestations anti-OUATTARA. Il est à noter que les élections présidentielles sont prévues pour le dimanche 31 octobre 2020.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar