Plus d’une semaine après la proclamation de la victoire d’Alassane OUATTARA, le torchon continu de brûler en côte d’Ivoire.

Les villes Ivoiriennes, viennent d’être le théâtre, des vives protestations contre un troisième mandat d’Alassane OUATTARA entre civils et forces de maintien de l’ordre. De ses affrontements qui ce sont déroulés dans les métropoles de Yamoussoukro, Eloubou, Katiola et Sikensi, trois pertes en vie humaine sont enregistrées et plusieurs blessés graves.

Ses rebondissements des magnifestations post-électorales anti-OUATTARA, interviennent plus de 72 heures après l’arrestation de Pascal AFFI N’GUESSAN, ancien premier ministre et porte parole de la coalition de l’opposition Ivoirienne.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar