Quelque 391 incidents ont été « enregistrés et vérifiés » pendant le scrutin présidentiel en Côte d’Ivoire, a annoncé dimanche dans un rapport provisoire, la mission d’observation de l’association Indigo Côte d’Ivoire qui dit avoir déployé un millier d’observateurs sur l’ensemble du territoire ivoirien.« Le Groupe de plaidoyer PTI, à travers Indigo Côte d’Ivoire a déployé 1000 citoyens pour l’observation électorale le jour du scrutin. Indigo Côte d’Ivoire note que 23% des bureaux de vote à l’échelle nationale sont restés fermés… 391 incidents ont été enregistrés et vérifiés le jour du scrutin par Indigo Côte d’Ivoire », a indiqué Arsène Konan, le porte-parole de cette organisation dans une conférence de presse.

 Par ailleurs, M. Konan a souligné que dans 5% des bureaux de vote, les observateurs ont rapporté des cas d’intimidation, de harcèlement ou de violence contre les agents de la Commission électorale indépendante  ( CEI, organe électoral). « 15% des bureaux de vote ont fermé avant 17h30. Dans 6% des bureaux de vote, le vote a été suspendu avant que le dépouillement et l’annonce des résultats ne puissent s’achever», a-t-il ajouté précisant que ces observations ont été faites sur un échantillon de 750 bureaux de vote  où ont travaillé ses observateurs. 

Environ 22.000 bureaux de vote devraient être ouverts sur l’ensemble du territoire ivoirien pour ce scrutin présidentiel où étaient attendus 7, 4 millions d’électeurs. A l’issue de ce processus électoral « émaillé de violences et ne favorisant pas l’expression massive et sereine des populations », a poursuivi, le rapport, le groupe de plaidoyer PTI a formulé plusieurs recommandations à l’endroit notamment de la CEI, des partis politiques et des populations ivoiriennes. 

A la CEI, l’organe électoral ivoirien, cette mission d’observation a entre autres, recommandé de procéder à la publication de la liste exhaustive des centres et bureaux de vote n’ayant pas ouvert le jour du scrutin et de procéder à la publication des résultats, bureau de vote par bureau de vote dans un format qui facilite l’analyse de des données et dans un délai raisonnable. 

Quant aux partis politiques, Indigo Côte d’Ivoire a plaidé pour la mise en place urgente d’un cadre de dialogue politique inclusif afin de prévenir la survenue d’une autre crise liée aux élections. L’élection présidentielle ivoirienne qui  s’est tenue samedi a été émaillée par  des incidents dans plusieurs localités du pays. L’opposition ivoirienne qui a appelé à la désobéissance civile et au boycott de ce scrutin dénonce « une parodie d’élection» appelant à l’ouverture d’une « transition civile ». 

Quant aux partisans du parti au pouvoir, ils se félicitent de la bonne tenue de cette élection dans son ensemble malgré quelques incidents. Les résultats provisoires de cette élection présidentielle ivoirienne ont commencé à être proclamés, dimanche après-midi par la Commission électorale indépendante (CEI) .

Cet article Côte d’Ivoire: 391 incidents enregistrés pendant le scrutin présidentiel (Observateurs Indigo) est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar