Contact

143, rue 1695 Ngousso Hopital général, Face EIforce. BP 14674, Yaoundé, Cameroun

disponible 24/ 7.

Je suis un homme de 35 ans, j’habite en France, j’ai rencontré ma femme sur les réseaux sociaux. Après plusieurs mois de conversation en ligne on se mit d’accord de faire le mariage, ensuite je suis allé la rejoindre et deux mois plus tard nous nous sommes mariés.

Après cela je suis retourné en France. Y étant, j’ai engagé les démarches pour que ma femme me rejoigne. Mais depuis son arrivée, rien ne va plus.

De l’eau de rose, aux larmes…

Après notre mariage au pays, nous filons le parfait amour. Elle me comprenait et m’obéissait. Une fois à l’étranger, quelques mois plus tard je lui ai trouvé un boulot dans un restaurant, car elle ne voulait pas rester les bras croisés. Mais depuis lors, notre vie de couple a complètement basculé. Elle ne m’écoute plus ni ne fait plus ce que je lui dis, dès que je place un mot elle en place 10, elle rentre souvent à 1h ou 2h alors que le restaurant ferme à 23h.

Elle refuse de me faire des enfants

Maintenant quand je parle, elle me parle d’égalité, qu’elle est libre de faire ce qu’elle veut. Elle ne prend pas soin de notre domicile comme une femme est sensée le faire, c’est moi qui arrange tout. Elle refuse de me faire des enfants  en prenant des médicaments sous prétexte que l’enfant va l’empêcher de chercher de l’argent. Elle va jusqu’à me traiter de jaloux de sa réussite, alors que cette soit disante réussite est en partie grâce à moi.

Si j’étais jaloux, j’aurais tout fait pour qu’elle reste à la maison sans boulot! Le pire c’est que, la dernière fois, elle est rentrée à 6h sans pouvoir me donner une raison convaincante. Je suis en train de perdre complètement le contrôle et je ne sais pas quoi faire.

Quand je pense à tout ce que j’ai dépensé pour elle depuis le pays, à tout le sacrifice que j’ai fait pour être heureux avec elle, j’ai vraiment mal , elle est allée jusqu’à me giflé quand je lui pose des questions. Que me conseillez vous ?

Propos recueillis par Johanne Annick MBEZA

Share: