Ils entendent protester contre le non-respect des quotas au dernier concours d’entrée à la plus prestigieuse école du Cameroun.

Ils n’en démordent pas au sein du « Mouvement 10 millions de Nordistes ». Le coordonnateur de ce groupe de pression, le journaliste Guibai Gatama a, dans un communiqué de ce 8 octobre 2020, invité les candidats « originaires des régions septentrionales (Adamaoua, Nord et Extrême-Nord) aux concours de l’ENAM 2020, à prendre l’attache de son porte-parole ».

Le mouvement va introduire un « Recours Gracieux Préalable »,qui s’il n’est pas satisfaisant, va conduire à un « Recours Contentieux ». Le but de cette démarche est de faire respecter le « quota règlementaire des 30 % réservés aux candidats des régions septentrionales dans les concours administratifs ».

Le « Mouvement 10 millions de Nordistes » s’est insurgé contre le pourcentage de ressortissants des régions septentrionales admis au dernier concours de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM). « La récente publication des résultats des concours 2020 de l’ENAM révèle l’attribution de seulement de 17,9 % de places aux candidats des régions septentrionales », s’en offusque encore Gubäi Gatama.

Cet article Concours de l’ENAM : les « Nordistes » menacent d’aller en justice est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar