Les fonds seront débloqués par la Banque africaine de développement.  L’accord de protocole y relatif, côté camerounais a été signé ce 20 février en Yaoundé.

Le ministre tchadien des Infrastructures et des Transports était ce samedi 20 février à Yaoundé pour la signature de l’accord de financement des études de faisabilité du prolongement du transcamerounais vers le Tchad, en ce qui concerne la partie camerounaise du projet.

En effet, après plus de trois ans d’attente, ces études vont être réalisées, pour un montant de 3,6 milliards FCFA, à répartir ainsi : 1,3 milliard pour le Cameroun et 1,3 milliard pour le Tchad. Enveloppe mise à disposition par la Banque africaine de développement (Bad).

Selon le chef de bureau Bad pour l’Afrique centrale, Salomane Kone la signature de cet accord est un « une grande étape qui vient d’être franchie, vers un gros projet d’investissements pour le prolongement de la voie ferrée ». Il ajoute, « Même au Cameroun ici on insiste beaucoup sur la maturation des projets. Et pour avoir une bonne maturation des projets, il faut avoir des études crédibles sur tous les aspects, y compris environnementaux et sociaux et c’est que cette étude va faire ».

Selon le ministre camerounais de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, Alamine Ousmane Mey «  le chemin de fer a cette particularité d’être peu polluant et il permet aussi de transporter à des couts les plus faibles des marchandises lourdes ». Les études de faisabilité devraient durer 22 mois. Le prolongement de ce chemin de fer se fera à partir du terminal ferroviaire de Ngaoundéré.

Cet article Chemin de fer Cameroun-Tchad : plus de 3 milliards FCFA pour les études de faisabilité est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar