Contact

143, rue 1695 Ngousso Hopital général, Face EIforce. BP 14674, Yaoundé, Cameroun

disponible 24/ 7.

Les Lions Indomptables ont assuré leur place au deuxième tour, après leur écrasante victoire contre l’Ethiopie (4-1). C’était en ouverture de la 2ème journée de la phase de groupes, ce jeudi, 22 janvier 2022, au stade d’Olembé à Yaoundé.

Carton plein pour le Cameroun dans ce début de compétition. Opposés, jeudi-après-midi, à l’Ethiopie, les Lions Indomptables n’ont fait qu’une bouchée des Antilopes. Deux doublés du capitaine Vincent Aboubakar (53e, 55e) et de Karl Toko Ekambi (8e, 67e), l’affaire était pliée. L’équipe du sélectionneur Antonio Conceicao affiche donc 6 points au compteur, après le succès 2-1 contre le Burina Faso. Ce qui en fait la première Nation qualifiée pour les 8èmes de la CAN 2021.

Pourtant, la situation semblait mal embarquée à l’entame du match. Et pour cause, Les coéquipiers d’André Onana se sont fait cueillir à froid, dès la 4ème minute de jeu. Des erreurs de marquage sur le flanc gauche de la défense ont permis à Dawa Hotessa de tromper le portier camerounais (0-1, 4ème).

Réaction immédiate

Mais les joueurs camerounais n’ont pas cédé au doute, devant leur public. Il a fallu seulement 4 minutes pour que Toko Ekambi égalise sur une magnifique tête croisée, après un centre de Fai Collins (1-1, 8ème). A la pause, l’Ethiopie résiste, malgré un nouveau coup de tête d’Ekambi qui s’écrase sur la barre transversale.

Au retour des vestiaires, le Cameroun déroule un rouleau compresseur. Physiquement dépassés, les Ethiopiens cèdent une deuxième fois. Sur un nouveau centre Du latéral Fai Collins, Aboubakar Vincent place un coup de tête puissant (2-1, 53ème). Le public présent au stade d’Olembé exulte.

« On n’a jamais douté »

Dès lors, le match est quasiment à sens unique. La pression camerounaise permet à Aboubakar de réaliser un doublé quelques minutes plus tard (3-1, 55ème), sur un service de Ngamaleu. La démonstration des joueurs d’Antonio Conceicao sera entérinée par un quatrième but marqué par Toko Ekambi (4-1, 67ème).

Désigné homme du match au terme de cette belle prestation, l’attaquant lyonnais a exprimé sa satisfaction. « On n’a jamais douté. On savait qu’on était supérieurs à cette équipe. Il fallait seulement le démontrer. On s’est dit les bonnes choses à la mi-temps, on est revenu plus fort et on a su marquer ces trois buts qui nous donnent la victoire. »

Précisons que dans l’autre rencontre du Groupe A, le Burkina Faso a disposé du Cap Vert sur le score de 1 but à 0. Les Etalons s’emparent ainsi de la deuxième place du groupe, à égalité de points avec les Requins et derrière le Cameroun (6 points), déjà qualifié.  

Share:

Avatar

editor