Le président en a décidé ainsi, en raison du coronavirus qui impose le respect des mesures de distanciation.

Les journées du 1er et du 20 Mai n’auront rien de particulier cette année. Le président a décidé d’annuler les célébrations des fêtes de travail et de l’unité, peut-on lire dans un communiqué rendu publique le 22 Avril 2020. En effet, une telle décision a été prise du fait du Covid-19 et des mesures de distanciation qui ont été imposées par le gouvernement.

 « Le ministre d’État, Secrétaire général de la Présidence de la République porte à la connaissance de l’opinion, qu’en raison de la pandémie du coronavirus et de la nécessité du respect des mesures de distanciation sociale prescrites par Gouvernement de la République, le président de la République Son Excellence Paul Biya a décidé de l’annulation des célébrations publiques des éditions 2020 de la Fête du Travail et de la Fête nationale », indique le communiqué.

Toutefois, un thème a été donné pour ce qui est de la fête de l’unité. Ce dernier est bien sûr en relation avec la crise que traverse le monde depuis plus de trois mois. « Tous unis face à la pandémie du COVID-19, pour un Cameroun résilient, résolument tourné vers la paix, la stabilité et le développement économique » peut-on lire dans un autre communiqué signé le 20 Avril par le Ministre délégué à la présidence chargé de la Défense Joseph BETI ASSOMO.

En guise de rappel, plusieurs entreprises et écoles ont fermé à cause de cette crise sanitaire qui coute déjà la vie à plus de 16 000 personnes à travers le monde. Dans une telle situation, les fêtes de grande envergure ne peuvent être célébrées comme tel est le cas avec la fête du travail et de l’unité, souvent marquée par des parades à place public, des cocktails et des soirées et bien plus encore.

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *