Le drame s’est produit le 9 Septembre 2020 au lieu-dit échangeur Mvan, sur la Nationale numéro 3. Selon les témoins, dame Orlane Emmanuelle Abodo Epse Ndoumou aurait perdu le contrôle à la suite des klaxons insupportables d’un camion semi-remorque.   

Dame Orlane Emmanuelle Abodo, en service à la bibliothèque de l’Université de Yaoundé II Soa, n’a pas survécu au terrible accident dont elle a été victime en soirée du 9 septembre 2020 à Yaoundé.  C’est au lieudit ‘’échangeur Mvan’’, que l’âme de l’épouse du capitaine de gendarmerie NDOUMOU LUDOVIC, a quitté son corps. En effet, l’état piteux de son véhicule de marque Toyota immatriculée CE112KC, confirme la gravité de cet accident.  

Les témoins oculaires en disent un peu plus, en attribuant la faute à un camion qui klaxonnait à tue-tête : « Une dame, seule à bord de son véhicule roulait tranquillement quand un camion derrière elle a klaxonné plusieurs fois, paniquée, elle a voulu se mettre sur le côté afin de laisser passer le camion. Malheureusement, elle perdra le contrôle de sa voiture qui fera une chute pour se retrouver sous l’échangeur».

Les images du véhicule accidenté et de la victime en habit de mariage suscitent beaucoup d’émoi sur les réseaux sociaux. Sur la page de Cameroun-Online.com, une followers commente : « Un an et demi de mariage, une petite fille. Te voilà parti vers les félicités célestes à la fleur de l’âge. Rip Orlane Metyssia. On se reverra un jour ». Ils sont aussi nombreux ces internautes qui partagent la tristesse et la solitude de son époux, sieur NDOUMOU LUDOVIC issue de la 34e promotion de l’EMIA. « Mes condoléances au capitaine beaucoup de courage. Difficile de perdre sa moitié », peut-on lire sur la même page d’actualité. Quoi qu’on puisse dire, l’homme est poussière, et il retournera poussière. La mort ne donne pas de rendez-vous.

Share: