A peine installé à la mairie de Yaoundé 5, Augustin Bala entreprend la réhabilitation du tronçon carrefour Bello- Carrefour Mabock du quartier Ngousso- Ntem. Il ne compte pas s’arrêter là, et annonce plusieurs autres projets en gestation.

C’est une nouvelle dynamique que le nouveau maire de Yaoundé 5 veut implémenter. En matérialisant les promesses de campagne. Ceci à peine installé de ses fonctions. Finis le calvaire pour les populations de Nkolmesseng. Le 25 Août dernier, le chef de l’exécutif municipal de cette localité a procédé au reprofilage du tronçon Lycée bilingue- carrefour Ottou. Une action saluée à sa juste valeur par les habitants de la zone. Lisiblement satisfait par le travail du nouveau maire Augustin Bala. Et surtout le soulagement qu’il apporte aux peines de ceux-ci. Dans la même lancée, il a initié les mêmes travaux à Ngousso, 1er septembre 2020. Pour le tronçon carrefour Bello-Carrefour Mabock du quartier Ngousso-Ntem, d’une distance de trois cents mètres. Et sous fonds de financement propre. « Nous ne cesserons jamais de vous témoigner notre reconnaissance » a indiqué Edmond Bissoé, conseiller municipal de Yaoundé 5.  Par la suite, le même conseiller poursuit en déclarant « cet acte que vous posez ici aujourd’hui montre que vous êtes un homme de principe. Quand vous promettez, vous réalisez ».

« Ces travaux vont nous aider énormément. Cette route devenait impraticable au jour le jour. Ce n’était pas évident même pour une moto de circuler. Maintenant ce sera le cas. Nous disons merci à monsieur le maire. » se réjouit un riverain.  Pour le maire Augustin Bala, il n’est pas question d’en rester là. Il ne trouvera pas repos, tant que toutes les routes de son arrondissement sont accessibles. Bien plus, il envisage bitumer la majeure partie de ces voix.  Le « chouchou » des populations de Yaoundé 5 a laissé entendre que certains dossiers de bitumage ont été validés lors du récent conseil municipal, et que l’heure est à la recherche des financements pour la réalisation en 2021 probablement. D’ailleurs pour beaucoup « Augustin Bala est l’homme qu’il fallait à la commune de Yaoundé 5 ». Au vue du volume d’activité menée en 100 jours le prouve. Il est au front non seulement contre la pandémie du Covid-19, mais il trouve également le temps pour embellir sa localité.  Ceci en installant des brigades permanente de propriété et d’embarquement, pour le grand bonheur des populations. Infatigable, le nouveau top management de la mairie de Yaoundé procède à la construction des toilettes publiques dans tous les carrefours. Le changement est enfin arrivé, avec Augustin Bala, disent unanimement les résidents de la commune de Yaoundé 5.

Source: Afrik info

Share: