L’espoir leur a été récidivé par l’ambassadrice du sommet Afrique-France Stéphanie RIVOAL, en séjour à Douala en prélude à la 28e rencontre entre 54 pays d’Afrique et leur partenaire. L’événement se tiendra du 4 au 6 Juin 2020 à Bordeaux à Paris.

Accéder aux services essentiels, Nourrir les villes, vivre dans la ville, aménager et embellir la ville, connecter la ville, financer et structurer les projets, sont entre autres enjeux liés au développement durable, qui seront abordés à Bordeaux en France du 4 au 6 Juin 2020. Ainsi, plus de 54 pays Africains sont attendus à cette rencontre qui verra la participation d’environ 500 acteurs économiques français et africains, 1 000 entrepreneurs africains, 15 000 acteurs de la ville durable, et 900 intervenants. 

Il s’agit d’un salon professionnel ouvert aux porteurs de projets

Stéphanie RIVOAL a séjourné dans la capitale économique Douala, pour présenter aux entreprises membres du Groupement Inter Patronal du Cameroun (GICAM) le programme, les avantages et les enjeux de cette grande rencontre politique, économique, culturelle et sportive. « Il s’agit d’un salon professionnel ouvert aux porteurs de projets, entreprises, société civile et institutions, qui changeront le visage de nos centres urbains. Tous ces acteurs pourront présenter in situ des solutions concrètes pour les villes et territoires et ainsi offrir des opportunités d’avenir à nos futures générations », renseigne l’ambassadrice.

changer les villes pour changer la vie

Sur le thème « pour les villes et territoires durables », cette 28e rencontre a pour ultime objectif de changer les villes pour changer la vie. L’ambassadrice a profité de l’occasion pour déballer les contours et les méandres du grand rendez-vous multilatéral aux entreprises membres du GICAM.Elle indique que : « Dans les pays du continent africain, tout comme en France, les villes attirent la majeure partie de la population. Chaque climat, chaque relief, chaque culture, chaque espace urbain constitue une problématique singulière et appelle à des solutions sur mesure. Offrir l’accès à l’énergie et à d’autres services essentiels tels que se déplacer, se nourrir, se loger, se soigner, se former, accéder à l’emploi ou financer des projets ».

Douala et Yaoundé Choisis

Ainsi dit, deux villes ont été choisi dans un processus d’élaboration de services essentiels au profit de leurs populations, il s’agit de Douala la capitale économique et Yaoundé la capitale Politique. Ceci concerne des transports particulièrement, avec l’implémentation des Plans de Mobilité Urbaine Soutenable (PMUS). La ville de Douala envisage par exemple se doter à terme de moyens de déplacement multimodaux (tramway, fret, métro etc.…). C’est Pour une enveloppe de 333 milliards de FCFA issue d’un accord entre la Communauté urbaine de Douala, l’Agence française de développement (AFD), et la Banque mondiale à travers l’initiative « Mobilise Your City » au profit de 100 villes du monde.

Programmes …

Voici quelques programmes qui meubleront cette rencontre : l’ouverture de la Cité des solutions aux professionnels, le forum des maires et des élus, l’inauguration par les chefs d’Etat et de gouvernements de la Cité des solutions, la visite des quartiers thématiques et rencontres d’affaires, plénière des chefs d’Etat et de gouvernements, une visite des quartiers… Les chercheurs en urbanisme qui autrefois avaient perdu espoir, verront leur projet porter des fruits.

Share: