Dans la même lancée que des évêques catholiques, les religieux musulmans interdisent l’administration de ce vaccin sur les enfants de 9 à 13 ans.

«Nous Musulmans pour la coopération et le développement (MCD) de façon formelle et ouverte demandons aux musulmans de ne pas soumettre nos enfants de 9 à 13 ans à ce vaccin cible de naissance pour la prospérité», a écrit Alihou Soule,  le secrétaire exécutif du MCD, dans un communiqué rendu public le jeudi 5 novembre 2020.

Il tient cependant à préciser que ceci n’est pas la position des dignitaires musulmans.  « Les Imans, les Oulémans, les Savants et surtout le conseil du culte musulman donnent de façon claire et transparente leurs positions officielles », précise Alihou Soule.

La position du Musulmans pour la coopération et le développement est donnée au lendemain de celle des diocèses de Nkongsamba, dans la région du Littoral et celui  d’Obala dans le Centre.

Le ministère de la Santé publique qui a lancé l’opération de vaccination le 5 octobre dernier ne s’est toujours pas prononcé face à ce vent de contestation qui vient des milieux religieux.

Cet article Cameroun : une organisation musulmane s’oppose au vaccin contre le col de l’Utérus est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar