Selon le Ministère des Transports, la vignette qui circule en ce moment fait l’objet de fraudes massives.

Le Ministre des Transports, Jean Ernest Ngallé Bibehe, a annoncé l’entrée en vigueur sur le triangle national, d’une nouvelle vignette de contrôle technique automobile. La nouvelle pièce offre un niveau élevé de sécurité. Elle va lutter efficacement contre les nombreux trafics que développent certains individus allergiques à la norme.

Afin d’assurer la vérification de cette pièce, qui sera mise à la disposition des automobilistes ayant effectivement passé leur visite technique, le Ministère des Transports a remis des équipements à la police et à la gendarmerie.
La vignette de contrôle technique est un carré autocollant. Elle révèle des informations concernant le dernier contrôle technique réalisé sur une automobile. La vignette est délivrée à la fin d’une visite technique périodique, d’une contre-visite ou d’une visite technique complémentaire.

Cette vignette prouve que l’examen des éléments mécaniques du véhicule a bien été réalisé, et permet également d’indiquer si ce dernier s’est déroulé sans encombres. Il n’est pas possible de tricher et, pour obtenir le fameux autocollant, il est parfois nécessaire de se présenter à une contre-visite, à l’issue de laquelle le précieux justificatif sera apposé sur le pare-brise si tout est en ordre.

Lorsqu’elle est apposée sur un véhicule, cette vignette atteste de son bon fonctionnement tant au niveau mécanique qu’au niveau écologique. Son objectif premier est de diminuer le nombre de véhicules jugés trop polluants ou dont le mauvais état de fonctionnement augmente les risques d’accident de la route.

Share:

author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *