Signée de  Véron Mosengo-Omba, directeur de la division des Associations membres de la FIFA adressée à la Fécafoot, elle demande la reprise du championnat interrompu. La Fécafoot et la LFPC se sentent chacune concernée par cette recommandation.

L’on jubile dans les deux camps suite à la lettre de Véron Mosengo-Omba, directeur de la division des Associations membres de la FIFA. Lettre dans laquelle il préconise qu’« Avant même de régler durablement et de façon également irréprochable les problèmes internes auxquels vous avez à faire face, la FECAFOOT se doit de prendre sans tarder toute mesure permettant en priorité la reprise sous son égide du championnat interrompu ».

A la Fécafoot ce message est perçu comme une onction de la FIFA pour se rapproprier l’organisation des championnats et les lancer aussitôt. Après réception de la correspondance, le patron de la Fécafoot Seidou Mbombo Njoya a écrit au président de la Ligue de football professionnel pour lui signifier que la fédération compte lancer le championnat dimanche 22 novembre.

Or, du côté de la Ligue, l’on est convaincu que la correspondance de la FIFA a désavoué la fédération qui a décidé le 4 novembre dernier de reprendre le contrôle du football professionnel au Cameroun.

 « Quand la FIFA parle de « reprise du championnat interrompu », elle fait allusion au championnat qui a été lancé par la LFPC le 1er novembre. La Fécafoot n’a pas lancé de championnat, on ne peut donc pas reprendre ce qui n’a pas été lancé. Quand la FIFA parle de reprise, cela signifie que ce qui a été fait est considéré comme valable. Maintenant lorsque la FIFA dit à la Fécafoot de faire organiser le championnat sous l’égide de la Fédération, c’est dans l’ordre normal des choses. Le football est pratiqué sous l’égide la Fécafoot. Toutes les compétitions d’ailleurs », argue Abdouraman Hamadou Baba, récemment nommé à la LFPC comme responsable de la commission ad hoc chargé du suivi des championnats professionnels.

 Le président de la LFPC, le général Pierre Semengue, annonce de son côté que le championnat va reprendre droit de cité le samedi 21 novembre.

La FIFA pour sa part a annoncé qu’elle arrive au Cameroun dans les prochaines semaines. Dit-elle  pour régler définitivement la crise qui oppose la Fédération camerounaise de football à son démembrement la Ligue de football professionnel.

Cet article Cameroun : une correspondance de la FIFA crée la controverse entre la Fécafoot et la LFPC est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar