Contact

143, rue 1695 Ngousso Hopital général, Face EIforce. BP 14674, Yaoundé, Cameroun

disponible 24/ 7.

Un enfant a été assassiné par un repris de justice dans la matinée le dimanche 14 novembre au quartier Elat dans la ville d’ebolowa, chef lieu de la région du Sud .

Les habitants du quartier Elat dans la ville d’ebolowa ont fait une découverte macabre dans la matinée du dimanche 14 novembre 2021. En effet un enfant a été égorgé de sang-froid et son corps abandonné dans un champs. Selon les témoignages la victime vendait les bâtons de manioc et résidait au quartier Saint Cloud à Ebolowa. Son assassin identifié non loin de la scène de crime est selon les sources un certain Bebeme , repris de justice qui devait faire des sacrifices, pour semble-t-il réussir sa carrière musicale qu’il venait d’entamer à sa sortie de prison.

« On lui a demandé de faire des sacrifices en offrant sa maman . Mais comme sa maman était intouchable , il devait coûte que coûte sortir du sang humain .C’est pour cela qu’il est passé à l’acte . Nous avions été mis au courant du forfait juste 30 minutes après le passage à l’acte . Bebeme a égorgé de sang-froid l’enfant dans la brousse où nous faisons les champs comme on egorge un porc , c’était térrorisant » , raconte un témoin de la scène à Cameroun Web. L’auteur de ce crime odieux a été identifié sur le champ et à failli être lynché par les populations. C’est grâce à l’intervention rapide des forces de maintien de l’ordre que celui-ci a pu être épargné. Le nommé Bebeme est connue dans le quartier comme étant un délinquant de premier ordre .

S’il est reconnu coupable devant la justice celui-ci recevra une lourde peine en prison. Il est à noter que c’est pas la première fois que ce genre de scène de produit dans cette ville. Le lundi 31 Mai dernier le corps sans vie de Rémy Joseph Mvondo, âgé d’environ 25 ans avait été découvert dans une maisonnette en planche servant , d’écloserie construite sur pilotis dans un étang piscicole au quartier Mekalat derrière le collège de la référence de l’amitié ( Corea ) d’Ebolowa.

Corneille MINTYENE

Share: