La tragédie est survenue en matinée du 21 juillet 2020 au lieudit, Pangar une localité située dans le département de Djerem région de l’Adamaoua.

Un train transportant des marchandises a écrasé un homme dans la région de l’Adamaoua, précisément à Pangar dans la commune de Ngaoundal département du Djerem. Très tôt le 21 juillet 2020, les habitants de cette localité ont constaté les faits et se sont réunis comme un seul homme pour rendre justice à la victime. Ils ont par tous les moyens bloqué le train couchette 191 venant de Yaoundé en direction de N’Gaoundéré. Ce dernier serait responsable de cette tragédie, à en croire les riverains.

C’est grâce à l’intervention de la police que les choses sont rentrées dans l’ordre. Le suspect a été auditionné et une enquête reste ouverte. Pour l’heure, l’identité du défunt n’a pas été révélée, ainsi que les circonstances exactes qui ont conduit à ce drame.

Il faut dire que, ce n’est pas la première fois qu’un train écrase un individu au Cameroun. Anatole Kenfack, âgé d’une vingtaine d’années a été décapité par un train à l’entrée Sud du port de Douala le 12 mai 2020. Selon les témoignages, c’est « la perte d’équilibre » qui l’a précipité sur le lieu du drame, où il a été trop tard pour ses camarades de lui sauver la vie. C’est pour cette raison que plusieurs personnes conseillent de ne pas s‘amuser près des rails, et de s’éloigner au maximum lorsqu’un train s’approche.

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.