Dans un geste de défiance envers le pouvoir de Yaoundé, les sécessionnistes entendent marquer l’« Independance Day » ce 1er octobre.

C’est au jeu du chat et de la souris auquel se livrent les militaires et les combattants séparatistes. Très tôt ce matin, dans la région du Sud-ouest, un drapeau de la république séparatiste d’ambazonie a été hissé dans un quartier de la ville de Buea.

La bannière rayée de blanc et de bleu a été fixée sur un immeuble en chantier, non loin de la boulangerie Miacha, pendant suffisamment de temps pour que le morceau d’étoffe soit filmé et devienne viral sur les réseaux sociaux.

Les indépendantistes des régions anglophones du Nord-ouest et du Sud-ouest entendent ainsi marquer leur « Independance Day », célébrée le 1er octobre de chaque année. Le 1er octobre marque en effet la création de la République fédérale du Cameroun, suite à la réunification du Cameroun anglophone et du Cameroun francophone.

Ce que n’ont eu de cesse de contester une partie de l’opinion anglophone. Contestation qui a débouché dès 2017 sur un conflit séparatiste qui a déjà fait des milliers de morts.

Tous les 1er octobre, les séparatistes des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest défient le régime de Yaoundé en célébrant leur indépendance. Cette année encore, des vidéos de défilés de combattants dans des coins qui échappent au contrôle du pouvoir central foisonnent déjà sur la toile.

Cet article Cameroun : un drapeau indépendantiste hissé à Buea est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar