D’après nos sources, l’incident a eu lieu à Santa, une petite agglomération située dans la région du Nord-Ouest.

Il a nous été rapporté que les sécessionnistes ont mis le feu au camion de la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun (SABC) après l’avoir immobilisé. L’équipe des SABC qui se trouvait à bord, n’a pas eu le temps de se sauver. Les mesures de sécurité ont été renforcées pour éviter qu’un autre incident de cette nature ne se produise.

La crise anglophone a presque paralysé l’activité économique dans la partie anglophone du Cameroun. Les conséquences économiques, sociales et sécuritaires sont énormes. On parle d’un manque à gagner de 2,153 milliards en terme de destruction de biens immobiliers, de matériels roulants et meubles.

On estime à 269,056 milliards le déclin dans les sociétés qui font dans l’agro-alimentaire, l’agro-industrie locale, les télécommunications, les filières cacao et café, les services agricoles et la distribution. Les investisseurs semblent refroidis. Ils n’osent plus participer à l’essor économique des régions du Sud-Ouest et Nord-Ouest.

La Société Anonyme des Brasseries du Cameroun, abrégé en SABC, est l’une des plus importantes entreprises brassicoles du Cameroun. Elle est cotée sur Euronext Paris sur l’Eurolist, compartiment B, sous le code CM0000035113 – BCAM. La SABC est une propriété exclusive du Groupe Castel.

Share:

author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *