Depuis le mercredi 3 février 2021, l’ancien député Rdpc à Touboro dans le Mayo Rey, l’Hon. Yaouba Abdel Aziz de la mandature 2013-2020 a été enlevé dans ses plantations dans le village Laggaye près de Touboro par des inconnus bien armés qui l’ont conduit vers une destination inconnue jusqu’à ce jour. 

Une grande détresse s’est emparée de Sa Majesté Aboubakari Abdoulaye, Lamido de Rey Bouba, Ier Vice-président du sénat et du département de Mayo Rey en général. Sa Majesté connue sous le nom « Baba » terme qui signifie « père » ne cesse de multiplier les prières et contacts pour retrouver le député sain et sauf. Les populations à l’unisson multiplient aussi des prières pour que celui qui a défendu leur cause à la chambre basse du parlement lors du mandat passé puisse rejoindre les siens. Les forces de maintien de l’ordre et de sécurité tentent par tous les moyens de localiser les otages et leurs bourreaux. Pour l’instant les tentatives n’ont pas encore abouti. Ce phénomène de prise d’otages qui visent les citoyens qui ont un peu de moyens ont des conséquences sur l’économie. Evoluant dans un réseau bien organisé, ces preneurs d’otages ont des éléments dans chaque localité qui leur fournissent des renseignements sur la situation économique et le mouvement de chaque individu. 

Mais alors la situation fait des larrons qui veulent se faire un nom. En ce moment de recueillement, les fils et filles de Mayo Rey déplorent un comportement inhumain dénoué de toute collégialité, d’un de ses fils qui semble s’isoler et s’activer sur les réseaux sociaux contre les siens en se faisant défenseur d’une certaine cause que lui seul a son schéma dans sa tête. Il s’agit d’un certain Dabai Dieudonné né le 31 octobre 1965 injoignable au téléphone. Sur sa page Facebook, ce message est affiché :‘’Les collabos des oppresseurs assassins des dignes fils et filles de Touboro. Dieu vous observe et le jour viendra où les âmes de nos martyrs s’élèveront pour vous leur sang et ce sera justice. » Comportement qui n’est pas du goût des autres. Ainsi une pétition a été rédigée et signée par certains chefs de peuple pour dénonciation des propos de Dabai Dieudonné. 

Récrimination mensongère sur les réseaux sociaux

Réaction des filles et fils de Mayo Rey suite aux agissements de Dabai Dieudonné, portant une récrimination mensongère sur les réseaux sociaux. « Face à la détresse qui traverse les fils et filles du Mayo Rey en général et ceux de l’arrondissement de Touboro en particulier sans chapelle religieuse et politique depuis l’enlèvement odieux, lâche de notre frère camarade, ami, l’honorable Yaouba Aziz, par les criminels sans lois ni foi. Au moment où les voies et prières s’élèvent de toute part pour consoler et apporter du soutien moral à sa famille nucléairesi chère traversant un moment très critique, d’autre part sollicitant l’intervention divine pour apaiser les coeurs.

En cette circonstance de douleur jamais sans pareil où une union sacrée de coeur, de tristesse est universellement traversée par l’ensemble des populations de Touboro ; vu le courage, la détermination, l’engagement des forces de sécurité et de maintien de l’ordre qui ont pris le problème à bras le corps depuis la survenue de cet acte criminel, non seulement pour libérer notre cher bien aimé, mais et surtout davantage assurer la sécurité des biens et de l’ensemble des populations ; vu les gestes, les contacts que déploient Sa Majesté Aboubakari Abdoulaye, Lamido, de Rey-Bouba ; Ier vice-président, dans les prières comme au sein des autorités compétentes, voir du gouvernement pour que Dieu le Tout Puissant permette que notre cher bien aimé Yaouba retrouve la vie sauve ; force est de constater pour le regretter davantage que des individus à l’image de Dabai Dieudonné, mal renseigné et surtout resté en marge des réalités des choses, inonde le monde par des publications indignes, incendiaires, abjectes, haineux et ne recevant pas surtout un mandat des membres de sa famille ni de loin ni de près dont le seul objectif est la désinformation, la profanation des valeurs qu’est la chefferie traditionnelle.

Une tentative de créer une scission des liensqui existent entre la chefferie traditionnelle et la population dans l’ensemble des relations établies depuis fort longtemps sont parfaites, où la cohésion sociale règne et particulièrement entre la famille Gambara dont l’histoire ne peut être falsifiée par une tierce personne pour des causes inavouées ; de ce fait nous signataires condamnons et sollicitons entre autre à Monsieur Dabai Dieudonné d’apporter des preuves d’une telle accusation dénudée de toute réalités ; nous signataires nous constituons en partie civile pour que la justice soit faite et rendue ; prions tous les jours que Dieu accepte et exauce nos voeux pour que notre frère soit libéré et obtienne la vie saine et sauve. » 

Ont signé

  • Zakaria,
  • Issiaou Halidou,
  • Oussoumanou Aoudou,
  • Sanda Bouba,
  • Mohamadou Moctar,
  • Rikaou Paul,
  • Nanibai Bénoït ;
  • larizembaya Osias ;
  • Denebai Jacqueline ;
  • Mirimbwa Diallo ;
  • Ismaïla Moussa.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar