Circulation coupée, véhicules rangés en fil indien, usagers groupés. C’est le décor qui prévaut en ce moment au village Nah Balo, dans l’arrondissement de Ndelelele, où une buse a rangé son dernier soupir en fissurant la principale axe qui relie BATOURI et YOKADOUMA.

Les activités économiques routière dans cette partie du Cameroun est pour l’heure interrompue en raison de cette situation.

Cet autre disfonctionnement routier, remet en lumière la question de l’État désastreux de la majeure partie des voies de communication sur l’étendue du territoire national.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar