Les prix des produits alimentaires dans la capitale économique, repartent à la hausse après une baisse observée le mois passé.

Par rapport à la même période en 2019, le niveau général des prix augmente en mai 2020 de 2,3%, après +2,6% le mois précédent. Cette hausse provient en grande partie de la progression des prix des produits alimentaires (+4,7% après +4,0% le mois précédent), des boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants (+3,2% après +3,4% le mois précédent), des transports (+2,9% après +6,4% le mois précédent) ainsi que des loisirs et culture (+2,7% après 2,5% le mois dernier).

En moyenne sur les douze derniers mois, le niveau général des prix augmente au même rythme depuis septembre 2019, soit 2,4%. L’inflation observée ce mois découle en grande partie du renchérissement des prix des produits alimentaires (+4,6% comme le mois passé), des biens et services divers (+3,9% après +4,2% le mois passé), des restaurants et hôtels (+3,0% après+3,4% le mois précédent), des boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants (+4,4% après +4,7% le mois dernier), ainsi que des articles d’habillement et chaussures (+3,1% après +3,3% le mois dernier).

Le taux d’inflation sous-jacent se situe à 2,0%. Les tensions inflationnistes observées à Douala n’ont donc pas été seulement entretenues par les produits frais (+6,7%). Les prix de l’énergie quant à eux reculent de 4,0%. Par ailleurs, les prix des biens importés ont progressé de 2,3% et ceux des produits locaux de 2,4%.

Share:

Avatar

author

11 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.