L’affaire Stéphanie DJOMO, la dame récemment écrouée à la prison centrale de Douala New-Bell suite à un procès intenté contre elle par le gouvernement Camerounais qui lui reproche d’avoir fait un faux témoignage sur son vécu en zone anglophone dans le cadre de l’émission “parole de femmes” sur Équinoxe TV connaît aujourd’hui un nouveau revirement.

Alors qu’elle se trouve à l’instant devant le commissaire du gouvernement près du tribunal militaire de Douala, elle a décidé de récuser le collège d’avocat qui la défend, préférant ainsi de comparaître seule sans conseil. Selon l’un de ses avocats, Me Cheikh Ali Al Assad qui est tout de même surpris de cette décision de sa cliente, elle a usé de son droit souverain de se passer d’avocats.

Ce qui revient tout simplement à dire a préféré ne plus être défendue.

Selon une source digne de foi, hier soir aux environs de 19h, un émissaire du Ministère de la défense en compagnie de des membres de la famille de Stéphanie DJOMO sont allés à sa rencontre à la prison de New-Bell où ils ont eu un entretien qui a duré plus d’une heure d’horloge dans le bureau du régisseur. Même si aucune information ne filtre sur la quintessence de cet entretien, notre source nous rapporte que le comportement de Stéphanie DJOMO après cette rencontre a totalement changé.

Ce mercredi aux environs de 11h, elle a été extraite pour le tribunal militaire de Douala où elle s’y trouve encore en ce moment. Nous apprenons qu’en sortant de la prison pour le tribunal, elle a emporté avec elle tous ses effets. Ça ne serait donc pas une surprise si on venait à la libérer dans les heures qui suivent. Mais pourquoi avoir subitement récusé les avocats qui l’assistaient depuis le début de ce périple infernal qu’elle traverse ?

Pour aucuns, il y aurait eu un deal entre elle et le gouvernement Camerounais. À quelle fin ? L’avenir nous dira. Pour d’autres, elle aurait été contrainte par le gouvernement de répudier ses avocats pour éviter une sortie humiliante. Au-delà de toute spéculation, seul le dénouement de cette affaire pourra nous situer.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar