L’alerte a été donnée hier 31 Mai 2019, aux alentours de 22 heures dans la ville de Limbe, région du Sud-Ouest Cameroun. Pour l’heure, aucun bilan officiel n’est connu, la Direction Générale de l’entreprise a déclaré un cas de force majeure.

Grande a été la panique qui s’est emparée de la ville de Limbe le 31 Mai 2019, dans la région du Sud-Ouest Cameroun, suite au déclenchement d’un incendie à la Société Nationale de Raffinage, (SONARA). Sur les images qui ont circulé dans les réseaux sociaux quelques minutes après que l’alerte soit donnée, on y voit des flammes géantes, qui ont envahi une partie des installations de l’entreprise, alors que la ville s’apprêtait déjà à dormir. Si jusqu’ici, rien à filtrer sur les causes exactes de cet incendie, la Direction Générale de la SONARA a en revanche, déclaré « un cas de force Majeure », par voie de communiqué très tôt aux premières heures de ce Ier Juin 2019.

Les zones d’ombre du communiqué

Le communiqué cependant reste muet sur l’ampleur des dégâts enregistrés. Un mystère qui pourrait être élucidé avec la visite sur les lieux de l’incendie, du Ministre des Mines, de l’Eau et de l’Energie, Gaston ELOUNDOU ESSOMBA, qui aurait quitté Yaoundé aux alentours de 03 heures du Matin, ce Ier Juin 2019, pour la Ville de Limbe.

Share: