Ils sont chargés de quatre chefs d’accusation, dont celui de « tentative de révolution ».

Le juge d’instruction près le Tribunal militaire de Yaoundé a ordonné, ce 3 novembre 2020, la mise en détention provisoire de deux cadres du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), la parti de Maurice Kamto.  Il s’agit d’Alain Fogue Tedom, Trésorier national du Mrc, et Olivier Bibou Nissack, porte-parole du leader du Mrc Maurice Kamto.

Sept autres personnes ont également été envoyées au tristement célèbre pénitencier de Kondengui, à Yaoundé. Toutes ces personnes sont accusées par la justice militaire de « tentative de révolution, rébellion, attroupement aggravé, et de défaut de la carte nationale d’identité ». Leur détention provisoire est prévue pour durer six mois.

Les inculpés avaient été arrêtés en marge de la manifestation du 22 septembre 2020 organisée par le Mrc. Marche interdite par le régime de Yaoundé qui avait pour ambition de contraindre le président Paul Biya de quitter le pouvoir.

Maurice Kamto, depuis lors, est en résidence surveillée à Yaoundé. 36 autres personnes ont été inculpées, puis mises en détention provisoire le 30 octobre dernier.

Cet article Cameroun : six mois de détention provisoire à la prison de Kondengui pour Alain Fogue et Bibou Nissack du Mrc est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar