Au tribunal de première instance de Bonanjo ce 21 juillet 2021, la première audience a eu lieu en l’absence de la jeune Malicka Bayemi dont les images en plein ébat sexuel dans le bureau journaliste Camus Mimb,  ont fait le tour de la toile.

L’audience de mercredi 21 juillet 2021 s’est déroulée en l’absence de Malicka Bayemi et de ses avocats, rapporte le site teleasu.tv. « La défense à travers Me Alice Nkom a essayé en vain de plaider la mise en liberté provisoire de ses clients. Rien n’y a fait. L’audience a été reportée au 4 août 2021. Les co accusés sont retournés à la prison de New bell où ils sont détenus depuis le 16 juillet », écrit le journal.

Le journaliste Martin Camus Mimb et son compagnon William Eteki  sont poursuivis pour des faits de : Publications obscènes ; Fausses nouvelles ; Proxénétisme ; Diffamation

Malgré leur demande de pardon à la jeune Malicka, leurs avocats clament leur innocence.   « Nous attendons patiemment les deux audiences, confiants que les éléments du dossier permettront de déterminer publiquement et contradictoirement l’innocence de Martin Camus Mimb et laver son honneur terni » ont-ils  écrit dans un  communiqué rendu public samedi 17 juillet dernier.

Cet article Cameroun –sextape : Camus Mimb et William Eteki plaident non coupables est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar