Le gouverneur de la région du Centre, Naseri Paul Bea, a signé le 10 novembre dernier, un arrêté régional portant intensification des fouilles et interdiction d’accès aux supermarchés, restaurants, débits de boissons et autres établissements hôteliers, de toute personne porteuse d’un sac ou colis suspect. Une mesure en vigueur sur toute l’étendue de la région du Centre, à la suite des cas d’explosions de bombe artisanale à Yaoundé.

Désormais, les tenanciers et promoteurs des structures sus-indiquées sont interpellés, afin de renforcer le dispositif de fouille et de sécurité aux entrées de leurs enceintes. Une mise en œuvre qui doit être faite en collaboration avec les autorités administratives et les forces de maintien de l’ordre.

De même, et c’est l’enjeu le plus important, les citoyens doivent s’approprier cette veille et vigilance, afin d’apporter leur contribution au renforcement de la sécurité dans la région. Une bonne dose de civisme à injecter au sein de l’opinion, pour que la mesure prise par le gouverneur porte des fruits. Comment les structures indexées s’adaptent-elles ?

Quelles sont les réactions des citoyens, à la suite de cette décision de Naseri Paul Bea ? CT lance dès ce jour, une série qui sillonnera tous les secteurs où la veille doit être renforcée. 

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar