Âgée de 28 ans seulement, elle décide décide de jeter le maillot. Voici le parcourt de cette Lionne Indomptable qui a pris le mardi 09 juin 2020, la courageuse résolution d’abandonner les pelouses.

Gaëlle Deborah Enganamouit est la benjamine d’une famille de 9 enfants. La perle est détectée à 11 ans et évolue au Tonnerre Kalara Club puis est transférée au Lorema de Yaoundé en 2004. Enganamouit rejoint en 2012 le club serbe du ŽFK Spartak Subotica avec lequel elle remporte le doublé Coupe-Championnat. Cela débouche sur une première participation à la Ligue des champions féminine de l’UEFA. En 2014, la Camerounaise rejoint la Suède et l’Eskilstuna United DFF.

Lors de la Coupe du monde féminine de football 2015, pour le premier match de groupe le 8 juin, l’attaquante de race inscrit son premier triplé sous les couleurs de la sélection nationale qui joue contre l’Équateur son premier match de l’histoire de la compétition. Deborah Enganamouit reçoit le titre de meilleure joueuse africaine de l’année 2015.

Seule africaine en lice pour le titre de meilleure joueuse BBC 2016, la Lionne intègre le FC Rosengård en 2016. Puis elle fait l’objet d’un transfert record vers Dalian Tianjin Quanjian Women’s FC, un club chinois, mais ne peut jouer pendant plusieurs mois suite à une blessure. Enganamouit est finalement engagée en Europe, à nouveau, en 2018, avec le club d’Avaldsnes, vice-champion de Norvège en 2015.

Son expérience internationale est reconnue. Ce qui plait chez Gaëlle, c’est sa pointe de vitesse et son physique dans le jeu. Enganamouit a aussi montré tout au long de sa carrière, qu’elle est une buteuse et a eu de bonnes saisons en Suède. La valeur sûre du football féminin en Afrique, laisse de très bons souvenirs dans la mémoire de ses admirateurs. Elle a inauguré le 04 janvier 2019, la première école de football féminin du Cameroun.

Share:

Avatar

author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.